LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

 Bush s'appète à engager un extrémiste religieux (J. Robert Brame III)

 


Les Américains Unis pour la Séparation de l'Eglise et de l'Etat
contacter Joseph Conn ou Rob Boston
202-466-3234 telephone
202-466-2587 fax
http://www.au.org




BUSH SE PREPARE A NOMMER J. ROBERT BRAME, UN ACTIVISTE EN LOIS BIBLIQUES, AU
CONSEIL NATIONAL DES RELATIONS DU TRAVAIL.



BRAME ENTRETIENT DES LIENS AVEC DES GROUPES QUI S'OPPOSENT AUX DROITS DES
FEMMES, QUI REJETTENT LA DEMOCRATIE ET QUI PENSENT QUE LES GAYS DEVRAIENT
ETRE EXECUTES.



D'après certains médias, le Président George W. Bush s'apprête à nommer J. Robert Brame III comme membre du NLRB, en dépit des anciennes appointances de Brame avec des groupes politico-religieux extrêmistes qui représentent les branches les plus éloignées de la Droite Religieuse.

Brame a servi en tant qu'officiel chez American Vision, un groupe basé à Atlanta qui tente de remplacer la séculaire démocratie laïque américaine par un régime "Chrétien" basé sur la "loi biblique", qui imposerait pour cod légal, l'Ancien Testament. Il a également servi comme conseiller à la Fondation Plymouth Rock, un groupe ayant des idées similaires.

Brame a récemment démissionné du groupe American Vision après que les buts controversés du groupe soient connus du public. Bien que Brame ait servi depuis au moins 1994, il a prétendu au Wall Street Journal qu'il ignorait les vues extrêmistes d'American Vision.

American Vision a décrit la démocratie comme "la première étape avant le fascisme", on y déclare que les femmes doivent être subordonnées aux hommes et on y dit que la Bible demande la peine de mort pour les homosexuels. Americans United for Separation of Church and State, une organisation de surveillance nationale des rapports Eglise-Etat, disent que le rôle de Brame à l'intérieur de ces groupes qui sont affiliés à ce qu'on appelle le mouvement des "Reconstructeurs Chrétiens", devrait le disqualifier pour un poste au gouvernement.

"Brame et ses alliés cherchent à imposer une théocratie Chrétienne dure à la nation" indiquait le Révérend Barry W. Lynn, directeur exécutif de Americans United. "quelqu'un qui a des vues politiques aussi radicales devrait être automatiquement disqualifié pour tenir un office public.

"Lorsque les membres du Sénat jetteront un oeil sur le passé de Brame, ses chances vont rapidement disparaître" a ajouté Lynn. "Les liens de Brame avec ces groupes radicaux sont indéfendables".

Afin d'illustrer la nature radicale des visions de Brame, Lynn a fait remarquer que les positions extrêmistes d'American Vision (AV), groupe que Brame a longtemps assisté en tant que Directeur du Conseil de Direction de cinq membres disent ceci:

A propos de la théocratie: Les Reconstructeurs Chrétiens rejettent la démocratie et exigent la théocratie. Dans une publication de juin 1999 d'American Vision, le magazine Biblical Worldview, un représentant de AV écrivait "On nous a dit que les Chrétiens ne peuvent imposer leurs croyances
religieuses aux autres. Puisque c'est le paradis qui est au bout du chemin, on n'a pas le choix. Il n'y a aucun espoir en dehors de Jésus Christ".

A propos de la démocratie: La même publication décrivait la démocratie comme la "première étape en direction du fascisme".

A propos du rôle des femmes dans la famille: American Vision insiste sur le fait que la Bible exige que ce soient les mâles qui guident la société. Dans le numéro de septembre 1999, un auteur de AV écrivait que les femmes se situent entre les hommes et les animaux dans la "hiérarchie ordonnée par
Dieu". AV déclare "Dieu est en haut, l'homme est joyeusement juste en dessous de Dieu, la femme est amoureusement en dessous de l'homme, et les animaux viennent après". AV a également dit que les femmes ne devraient pas servir dans l'armée.

A propos des femmes dans le domaine judiciaire: La Fondation Plymouth Rock, dans laquelle Brame a travaillé comme conseiller, était opposée à la nomination de Sandra Day O'Connor à la Cour Suprême, parce que selon eux, il n'est pas normal qu'une femme soit au-dessus des hommes en matière de jugement.

A propos de l'homosexualité et de la peine de mort: Les groupes Reconstructeurs tels que ceux dans lesquels Brame est impliqué soutiennent que selon la loi biblique on devrait exécuter les homosexuels. D'après un des textes d'American Vision "La loi exige la peine de mort pour les homosexuels, elle permettrait effectivement de mener l'homosexualité sous terre, au royaume le plus sombre des activités honteuses". Egalement, en octobre 2000, une publication d'AV déclarait que l'homosexualité était un "péché qui méritait la mort".

A propos des homosexuels au Congrés: Dans la publication de septembre 1990 de Biblical Worldview, un auteur parlait ouvertement de l'homosexualité de la députée Tammy Baldwin en la qualifiant de "chose lesbienne du Congrés".

A propos des opposants des Chrétiens: AV argumente qu'une fois que ses visions seront instaurées en tant que politique gouvernementale, il faudra que ceux qui ne sont pas d'accord se soumettent à sa vision draconnienne de la Chrétienté. "On ne forcera pas les non-Chrétiens à être Chrétiens, mais
il faudra qu'ils obéïssent aux lois de la Bible" peut-on trouver dans les textes de AV. "Ce qui signifierait que l'homosexualité et l'avortement par exemple, ne pourront plus être considérés comme des 'droits civils'. Cela deviendrait des crimes".

A propos du Judaïsme: AV vend un livre intitulé "Les Jours de Vengeance", où on peut lire que "le Dieu du Judaïsme est démoniaque". Ce livre décrit également le Judaïsme comme une "religion satanique".

A propos de l'histoire américaine: Les matériaux d'AV ont une approche révisionniste du passé et soulignent le fait que les US ont été fondés comme une "nation Chrétienne". Dans un livre, AV affirme que la Constitution était destinée à fournir une protection à la Chrétienté seulement et pas aux autres religions. "Le Premier Amendement avait pour but spécifique d'exclure toute rivalité entre les dénominations Chrétiennes" déclare le groupe. "D'autres religions en compétition n'étaient pas protégées par le Premier Amendement".

"Jerry Falwell et Pat Robertson paraissent libéraux comparés à Brame" expliquait Lynn qui a écrit à Bush en octobre en le poussant à ne pas nommer une figure aussi controversée au sein du NLRB.

Lynn conclut, "Les groupes auxquels Brame s'est associé tentent d'imposer leur vision de la loi biblique à chacun d'entre nous, et veulent utiliser le gouvernement pour y parvenir. Ces tentatives sont tellement opposées aux idéaux américains, qu'il est difficile que qui que ce soit qui soutienne une philosophie aussi radicale puisse servir dans un important groupe public officiel."

Americans United est un groupe de surveillance des libertés religieuses basé à Washington, D.C. Fondée en 1947, cette organisation enseigne aux américains l'importance de la séparation de l'Eglise et de l'Etat pour sauvegarder la liberté religieuse.









Retour sous index correspondant à ce type de texte : apologistes et relations internationales

Retour Webpage