LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

le ministre du travail allemand Norbert Blüm récompensé par le second "Prix Charlemagne Alternatif" 2001 - renommé "Prix des Droits de l'homme et de la liberté religieuse aux USA"

-texte en trois langues-

articles de journaux en-dessous

Le texte du Diplôme remis avec le Prix au Ministre Norbert Blüm par le comité (dont le Webmaster fait partie)


En ce jour du 10 juin 2001, à Leipzig,

la Récompense concernant les Droits de l'Homme

du Comité des Citoyens Européens-Américains

pour les Droits de l'Homme et la Liberté Religieuse aux USA

est remis à un citoyen de la République Fédérale d'Allemagne, l'ancien Ministre Fédéral du Travail Norbert Blüm

- En remerciement de ses actions et discours clairs, par lesquels il a aidé et encouragé les victimes de l'organisation scientologique, établissant ainsi un exemple pour les politiciens de tous les partis,

- En appréciation de son courage à avoir discuté publiquement du nouveau totalitarisme de la scientologie, permettant ainsi le renforcement de la défense des droits de l'homme et la préservation de la liberté d'opinion et de religion en Europe et en Amérique du Nord,

-et en tant qu'expression de notre support pour tous ceux qui, des deux côtés de l'Atlantique, luttent pour mettre un terme aux violations des droits de l'homme commises par l'organisation scientologie aux Etats-Unis et en Europe.

Pour le Comité:

(signatures)

plus d'infos: http://www.leipzig-award.org


allemad


Text der Urkunde

Am 10. Juni 2001 wurde in
Leipzig
der Menschenrechtspreis des
Europäisch-Amerikanischen Bürgerkomitees für
Menschenrechte und Religionsfreiheit in den USA
an den Bürger der Bundesrepublik Deutschland
Bundesminister a.D. Dr. Norbert Blüm
verliehen
- in Anerkennung seiner deutlichen Worte und Taten, mit denen er die Opfer
der Scientology-Organisation ermutigt und unterstützt hat und damit
Maßstäbe für Politikerinnen und Politiker aller Parteien gesetzt hat;
- in Würdigung seines Mutes, sich mit dem neuen Totalitarismus der
Scientology-Organisation öffentlich auseinanderzusetzen und sich damit für
die Verteidigung der Menschenrechte und die Erhaltung der Religions- und
Meinungsfreiheit in Europa und Nordamerika stark zu machen;
- und als Ausdruck unserer Unterstützung für alle Menschen diesseits und
jenseits des Atlantik, die sich dafür einsetzen, den
Menschenrechtsverletzungen, die von der Scientology-Organisation in den USA
und in Europa begangen werden, endlich ein Ende zu setzen.
Für das Komitee
/Unterschriften/





anglais

On the 10th of June 2001 in
Leipzig
the Human Rights Award of the
European-American Citizens Committee for
Human Rights and Religious Freedom in the USA
is given to a citizen of the Federal Republic of Germany,
former federal Labor Minister, Dr. Norbert Bluem
- in acknowledgment of his clear words and deeds with which he has
encouraged and supported victims of the Scientology Organization, thereby
setting a standard for politicians of all parties
- in appreciation of his courage to publicly engage the new totalitarianism
of the Scientology Organization in discussion, thereby reinforcing the
defense of human rights and the preservation of the freedoms of religion and
opinion in Europe and in North America;
- and as an expression of our support for all people on this and the other
side of the Atlantic who are engaged in finally putting an end to the human
rights violations being committed by the Scientology Organization in the USA
and in Europe.
For the Committee
/signatures/

More information: http://www.leipzig-award.org

Comment traîter l'impérialisme

JW speaks with human rights award winner Norbert Bluem (CDU)

Junge Welt ("Monde Jeune" liitérallement) s'entretient avec la lauréat du prix des droits de l'homme, Norbert Blum (CDU)

Leipzig, Germany
June 11, 2001
http://www.jungewelt.de
Junge Welt (jW)

Le parlementaire fédéral Norbert Blüm, ancien ministre du travail, a reçu la récompense de Leipzig 2001 pour les droits de l'homme, dimanche dernier. Ce prix avait été attribué pour la première fois l'an passé, sous le nom de "Prix Charlemagne Alternatif".

JW: Le comité européen-américain honore vos courageuses interventions par ce prix Charlemagne Alternatif. Pourquoi faut-il du courage?

Blüm: Oh, du courage? je ne considère guère que ce soit si héroïque. Les scientologues c'est vrai n'y vont pas de main morte avec leurs opposants. Ils ont des instructions signées comprenant l'espionnage par écoutes, ou la diffamation. La scientologie agit sur les craintes des gens. Ils m'ont par exemple menacé de distribuer mon dossier aux télévisions. Ils m'ont traîté de toute sorte de noms, par exemple, de "Raspoutine de la politique". Mais ces choses ne me touchent pas. Il suffit de savoir qu'ils n'ont pas de scrupules, qu'ils sont forts et qu'ils utiliseront publiquement tout ce qu'ils peuvent.

F: Pourquoi y-a-t'il si peu de politiciens qui s'en prennent à la scientologie?

B: Nous avons affaire à des violations de l'esprit, ce n'est pas si évident. S'ils cassent les membres des gens, on le voit, mais s'ils cassent leurs âmes, ça ne se voit pas. Le contrôle scientologique ne fait pas de bruit.

F: Que peut faire la politique à ce sujet?

B: Je ne supporte pas l'interdiction, ça les ferait passer pour martyrs. Je crois qu'il faut leur couper l'herbe sous le pied en utilisant l'information. Et faire en sorte que leur navire ne vienne pas en Allemagne comme ils le désiraient.

F: Il faut du monde, pour faire passer l'information.

B: Ce n'est plus une hirtoire de pauvres gens sans défense. Même les riches sont victimes. Les scientologues ne s'en prennent pas autant aux RMIstes qu'aux cadres. Ils cherchent des gesn qui veulent réussir et qui accepteront les pffres "psycho" des scientologues sans critiquer. Les étudiants sont aussi très visés.

F: Pourquoi?

B: Parce que les universitaires sont généralement désireux de s'améliorer.

F: Vous avez décrit les scientologues comme étant les nouveaux impérialistes. Que serait pour vous l'impérialisme ordinaire?

B: L'impérialisme a soif de domination. L'impérialisme que nous connaissons s'intéresse à la conquète de pays et de populations. Ici, nous voyons une conquète de la vie intérieure privée des gens. Pas de chaînes pour les ligoter, mais une dépendance par rapport à une psycho-technologie.

F: Mais la publicité aussi fait appel à ce que les gens ont en eux. Le commerce ligote le consommateur. Est-ce aussi une dépendance?

B: Si la scientologie était aussi bénigne que la publicité, je n'aurais rien contre elle. Mais en scientologie, les gens doivent suivre ce qu'ils appelent audition, une technologie d'interrogatoires. Comparer ça à la publicité, c'est le rationnaliser.

F: Est-ce que ce ne serait pas aussi rationnaliser que comparer le fondateur scientologue Hubbard à Hitler, comme on la entendu lors de la remise de" la Récompense?

B: Je ne compare pas Hubbard à Hitler. Je compare leurs systèmes totalitaires. L'idéologie scientologique est totalitaire. Nous, les opposants à la scientologie, nous sommes comparés aux nazis aux USA, parce que nous alertons le public contre la scientologie. Il faut que nous fassions passer le mot, aux parents, aux sociétés, aux étudiants.

Interview: Anna Lehmann



back

Retour sous index correspondant à ce type de texte :apologistes et relations internationales

Retour Webpage