Résumé:

Cette personne qui témoigne en Suisse sous serment dans le procès Barbier a dépensé l'équivalent d'un million de francs français dans la secte, pour s'apercevoir qu'on l'avait roulé.

Voir en particulier:

  • un contrat de prèt douteux rédigé en allemand, langue que ne comprend pas l'emprunteur;
  • un résultat d'audition créant l'euphorie, mais disparu dans les 24 heures;
  • que la niacine utilisée dans le purif provoque naturellement des rougeurs qui ne sont pas l'effet d'anciens coups de soleil...;
  • que le personnel est incompétent, même scientologiquement parlant !
  • et que la secte ne répond pas aux questions qui dérangent et ne va pas chercher ses lettres recommandées.



Procès-verbal d'audience du 16 février 1995 dès 16 heures  15,   page 8.


POUVOIR JUDICIAIRE

CABINET DU JUGE D'INSTRUCTION


PP No P/9568/1991


 


42.00.00-0003


Sur citation se présente: Monsieur T2

né en 1954, xxx, domicilié: xxxxx,

témoin, assermenté, lequel déclare:

Je suis entré dans l'église de Scientologie de Genève en février 1984. Je ne sais pas si j'en fais encore partie ou non. J'avais donné ma démission en juillet ou août 1994, puis je l'ai retirée. J'ai eu des contacts avec Mme MONTANGERO et M. Albert JAQUIER en septembre 1994. Nous nous sommes plutôt vus en tant qu'amis.

J'avais vu une publicité concernant la Scientologie dans un journal, j'ai appelé. Il y avait une référence à EINSTEIN selon laquelle nous n'utilisions que le 11 % des possibilités de notre cerveau, ce qui m'a intéressé. En plus, je venais de perdre ma future épouse, j'étais dans une période troublée.

J'ai'suivi d'abord le cours des hauts et des bas, puis le cours de communication, puis le chapeau d'étudiant, ensuite les PRO TR'S. J'ai fait de l'audition aux Etats-Unis ainsi qu'à Genève et à Berne. Les auditions m'ont coûté entre CHF 200'000.- et 300 000.-. J'ai financé ces cours par mes apports personnels, par un emprunt que j'ai fait à mon père et par divers emprunts bancaires.

M. Patrick ROBERT a organisé pour moi les emprunts bancaires pour l'audition aux Etats-Unis. Nous sommes allés ensemble à la banque où il a pris l'argent lui-même. Pour Berne, c'était une autre personne, M. Jurg BERTA. Curieusement j'ai fait un emprunt à la REVILEASING alors que je n'y ai jamais mis les pieds. Il m'avait donné les papiers à signer, ces papiers étaient en allemand, je n'ai pas compris ce qu'ils disaient. Je sortais de l'audition, j'étais dans un état euphorique.

M. Patrick ROBERT s'occupait de tout ce qui était financier en ce qui concerne les Etats-Unis. M. Patrick ROBERT est venu chez moi, chez mes parents sur mon invitation.


Procès-verbal d'audience du 16 février 1995 dès  16 heures 15,   page 9.


POUVOIR JUDICIAIRE

CABINET DU JUGE D'INSTRUCTION


PP No P/9568/1991


J'ai très peu vu M. BARBIER lorsque nous étions ensemble en Scientologie. J'ai appris qu'il était considéré comme suppressif dans les années 1990.

Je ne sais pas s'il existe un fichier concernant les personnes suppressives. Je n'ai jamais rien vu d'écrit à ce sujet.

Lorsqu'on sort d'audition, on se sent très bien

J'avais un problème de respiration qui avait disparu après  quelques  heures d'audition. J'étais d'abord très content, mais le lendemain, à nouveau les mêmes problèmes.

A Genève, j'ai été audité par quelqu'un qui a mal fait son travail. C'était la même personne qui avait audité M. BARBIER. M. B. s'en est rendu compte à l'époque et m'a envoyé à Berne après avoir mis un blâme à la personne. Aux Etats-Unis, je suis aussi très mal tombé.

J'ai suivi le cours de purification. NOTE DU JUGE

Me LIRONI s'oppose à ce que la question sur le cours de purification soit posée au témoin car il considère que cette question n'a aucun rapport avec la plainte de M. BARBIER.

Le juge considère que cette question est en rapport avec la procédure.



DONT ACTE

M. T , [le témoin:]

Le but de ce cours servirait à nous purifier de toutes les pollutions physiques qu'on a eues durant toute notre vie. Cela consiste à absorber des doses de vitamines, de niacines, de calcium, de magnésium, à doses assez élevées selon la personne. Il y a aussi des heures de sauna, environ 3 ou 4 par jour. Parfois, le cours dure 2 semaines, pour moi il n'a duré que 5 jours. On perçoit des rougeurs cutanées à certains endroits, on nous dit qu'il s'agit d'anciens coups de soleil qu'on aurait eus autrefois. J'ai cependant appris que ces rougeurs sont dues à la niacine. J'ai fait l'école de physiothérapie pendant 3 ans.

M. BARBIER a obligatoirement suivi ce cours car il est obligatoire. Je me souviens que c'est M. Albert JAQUIER qui m'a prêté


Procès-verbal d'audience du 16 février 1995 dès 16 heures 15, page 10.

POUVOIR JUDICIAIRE

CABINET DU JUGE                  PP No P/9568/1991

D'INSTRUCTION

l'argent pour suivre ce cours, il s'agit de CHF 3'600.- y compris les vitamines.

J'avais décidé de démissionner de l'église car j'avais demandé des données précises sur des gens qui n'avaient pas suivi les pratiques normales à l'intérieur de l'église, je n'ai jamais eu de réponse. Cela me gênait que l'on dise du mal de la Scientologie et je demandais des explications. J'ai décidé d'envoyer ma lettre de démission lorsque j'ai reçu en retour une lettre recommandée que j'avais adressée à l'église de Scientologie de Genève. Quelques jours après, j'ai déposé plainte. Je considérais effectivement que s'ils ne répondaient pas, c'est qu'ils s'étaient fichu de ma gueule.

J'avais resignalé dans mes lettres que je n'étais pas satisfait qu'aux Etats-Unis les personnes qui m'avaient audité n'étaient pas formées.


42.00.00-0003


Après lecture, persistent et signent à 17 heures 00.


Retour index témoignages, affaires de justice