LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

Scientologie: Nouvelles d'Autriche

2: scientologues interdits dans certaines fonctions publiques


3- l'avis d'un avocat


NOTE: Les scientologues s'en prenent vivement à Vienne au Ministre Bartenstein, qui les considère de la même façon que les allemands voient la secte.

Le KURIER

indique que le Ministère de la Famille est critiqué pour n'avoir pas réussi à créer un centre fédéral sur les Sectes en Autriche:
 

"Le représentant de SP, Erwin Niederwieser, a accusé le Ministère des Familles d'être trop lent à établir un centre fédéral sur les sectes. "Apparamment, le personnel n'a pas été nommé, et les locaux n'ont pas été affectés à ce centre sur les sectes, " dit-il.

Il faudrait pourtant faire cette désignation dans les plus brefs délais^pour être en mesure de choisir la personne la mieux appropriée et recruter ensuite des individus qualifiés. Si [le ministre] Bartenstein ne prend pas rapidement une décision, on risque de voir apparaître des soupçons sur le fait que "le parlement soit mal utilisé , dans un dispute entre la scientologie et Bartenstein".

"Ceci est déjà résolu: actuellement, la négociation du loyer du local sis en bas de Vienne est achevée."

Message-ID: <6t77lf$vv3$1@nnrp1.dejanews.com>


La scientologie sous haute surveillance

Vienne considère qu'il s'agit dune organisation à but lucratif et au fonctionnement peu démocratique

Vienne
Catherine Prévert

L'Autriche s'apprête à emboîter le pas - au moins partiellement - à l'Allemagne, où les activités de l'Eglise de scientologie sont placées depuis un an sous surveillance des services de renseignement, à l'instar des mouvements extrémistes. Considérant que l'Eglise de scientologie est une organisation à but lucratif et au fonctionnement contraire aux principes démocratiques, le ministre autrichien des Affaires de famille, Martin Bartenstein, vient d'annoncer la prochaine interdiction d'embauche de scientologues dans la fonction publique, notamment pour "l'enseignement, la juridiction et la police".

Livres scolaires

"Il faut s'assurer que des scientologues ne puissent pas propager leurs enseignements ", a indiqué le ministre, qui souhaite que les candidats à la fonction publique "abjurent l'enseignement du fondateur de l'Eglise de scientologie, Ron Hubbard".
" Cette mesure constitue une légalisation du racisme et nous allons poursuivre nos activités", a rétorqué Angelika Thonauer, porte-parole de l'Eglise de scientologie, qui compte en Autriche quelque 15 000 à 20 000 membres sur un ensemble de 150000 adhérents de diverses sectes.
M. Bartenstein a pris sa décision après la récente découverte de matériel d'information sur la scientologie dans de nombreux livres d'écoles autrichiens et à la suite d'une campagne d'information de la secte sur des affiches en Autriche. Le ministre n'a toutefois pas encore décidé si sa directive doit entrer en vigueur sous forme d'un décret ou si le projet sera soumis au Parlement. L'interdiction de la scientologie devrait en tout cas avoir force de loi avant la rentrée scolaire en automne prochain.


"Informez si un danger menace"


Sectes: Mayer, l'avocat spécialisé en droit constitutionnel, met en garde de ne pas faire de procès pour rien

Vienne, Autriche
May 31, 2000
Der Standard


Vienna - "Bien entendu, il faut alerter sur les sectes lorsque des dangers existent." Mais ce serait dangereux d'amalgamer tous les groupes religieux, dit l'avocat spécialiste en droit constitutionnel, Heinz Mayer. Il pense que l'état ne devrait pas servir d'avocat aux religions existantes, mais "doit s'activer lorsqu'un danger est imminent". Il pense que le facteur décisif est de savoir si les sphères privés des personnes sont menacées".

Lorsqu'un ministre sonne l'alerte à propos d'une secte lors d'une émission télévisée, il fait suivre une information alors qu'il ne le devrait pas. Il pense que cela peut aboutir à un mépris social ou à des inconvénients professionnels et qu'il s'agit d'une cas classique d'intérférence avec un droit fondamental.

Lundi soir, Mayer recontrait l'avocat Alfred Noll au "Juridikum" viennois, à propos de sectes. La discussion s'est focalisée sur la façon dont les nouveaux mouvements religieux pourraient se préserver d'affirmations inexactes.

L'avocat Noll expliquait que les rumeurs inexactes ne peuvent être empèchée en raison d'un "
déficit de la loi sur la responsabilité des offices". En théorie, selon Noll; un ministre devrait avoir à présenter une preuve de la validité de ses affirmations devant un tribunal lorsqu'il énonce quelque chose à propos d'une secte. Il dit qu'un trou existerait dans "la loi sur la responsabilité des offices": les dommages ne pourraient être réparés qu'au moyen d'argent [dans son cas théorique]. La rétraction et les ordres d'avoir à se désister seraient éliminés. Il pense que les gens sont davantage influencés par "le commerce et la radio ou la télévision" que par les sectes. Les sectes sont-elles réellement un problème, je l'ignore; mais elles en sont devenu un, " pense Mayer.

L'avocat en droit constitutionnel a exprimé des désaccords avec la Charte des Droits Fondamentaux actuellement en cours de discussion au niveau européen: il pense qu'elle n'est pas nécessaire en raison de l'existence des lois fondamentales de l'état et des conventions sur les droits de l'homme.
 

back

Retour index général

Retour index Etranger