LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

sectes -scientologie - attaque d'une pharmacie par un excité

Attaque d'une pharmacie

Le 3 octobre 2000

Dans Long Island, un newyorkais a été arrêté alors qu'il attaquait une pharmacie qui délivrait de la Ritaline. L'identité de cet homme ne sera pas divulguée sur le site web afin de protéger la vie privée de l'enfant impliqué.

Selon les témoins présents dans la pharmacie au moment de l'attaque, l'homme aurait suivi son
ex-femme jusqu'au magasin après qu'elle eut déposé l'ordonnance qu'on lui avait prescrite pour son fils. Le garçon vit avec sa mère.

Après son départ,
le père de l'enfant entra dans la pharmacie et demanda à voir l'ordonnance.

L'homme demanda si l'ordonnance déposée par sa femme comportait de la Ritaline. L'agresseur prévint les autres clients que personne ne sortirait tant

Un homme qui assistait à la scène rapporta au journal
About qu'une dame d'un certain âge demanda calmement au pharmacien si quelqu'un pouvait attendre pour les autres clients. Selon ce client, l'agresseur commença à lui hurler dessus, disant que l'ADHD était une maladie totalement inventée par les médecins, que la Ritaline était un poison, et d'autres propos contre ce médicament. Il brandit aussi l'article de journal du Wall Street qui traitait du procès de la Ritaline en Californie et dans le New Jersey.

L'homme essaya alors de passer derrière le comptoir de la pharmacie. Le pharmacien referma la porte sur lui et pria quelqu'un d'appeller la police. L'homme ressauta par dessus le comptoir pour attaquer le pharmacien en le traitant d'"empoisonneur".

L'homme fut finalement arrêté et maîtrisé par un autre client. La police fut sur les lieux cinq minutes plus tard. La direction du magasin déclare que des poursuites seront entreprises.


[nota: il paraît probable que le client en question soit un scientologue furieux, car la secte interdit l'usage de tout médicament à effet mental, en particulier la ritaline et le prozac - et même, essaie d'interdire l'usage de médicaments sauf dans des cas qu'elle estime extrèmes. ]

back


Retour index général

Retour index textes courts