Marin Journal: Gerry Armstrong gagne un procès de plus contre la scientologie

Texte original anglais:
http://www.marinij.com/Stories/0,1413,234%7E24407%7E2038239,00.html

Le Juge refuse d'accorder des dommages à la Scientologie

Gary Klien, IJ reporter


Le procès tentait d'obtenir 10 millions de dollars d'un ancien habitant de Marin

Le Tribunal supérieur de Marin a rejeté la demande de la scientologie, qui cherchait à obtenir un jugement de 10 millions de dollars à l'encontre d'un ex-scientologue repenti, et a décidé d'un procès devant un jury le mois prochain.

Gerry Armstrong, qui fut chercheur et archiviste  pour le compte du fondateur de la scientologie L. Ron Hubbard,  a quitté l'église en 1981; il l'a toujours vigoureusement critiquée depuis. Armstrong a habité San Anselmo pendant quelques temps et s'est exilé au Canada; il déclare que l'église cherche à dominer le monde, qu'elle écrase les dissensions internes et viole les droits de ses membres

L'église a payé 800000 dollars à Armstrong en 1986  comme compromis d'un procès déposé au civil par Armstrong, qui explique que les chefs de l'église l'ont harcelé. Le compromis exigeait qu'Armstrong cesse de divulguer de l'information qu'il avait obtenue en tant qu'ancien cadre interne de  l'église.

Mais Armstrong, 57 ans, a continué à parler, lors d'interviews des médias, ou à poster des messages sur Internet, même après que le Juge Gary Thomas de Marin l'ait enjoint d'arrèter. En 2002, l'église poursuivait Armstrong et lui réclamait 10 millions cinq cent mille dollars - à raison de 50000 dollars pour chacune des 201 "violations" de l'agrément.

L'église a déposé une motion devant la juge Lynn Duryee du tribunal supérieur de Marin afin d'obtenir l'argent sans faire de procès devant un jury. Mais Duryee a refusé la motion hier, expliquant que les avocats de l'église n'avaient pas établi que les 201 incidents étaient des violations de l'accord.

Le procès aura lieu le 9 avril.


Andrew Wilson, avocat de Saulsalito Bay pour le compte de la scientologie, a préféré ne pas commenter la décision de la juge Duryee. Armstrong, joint à son domicile de Chilliwack, en Colombie Britannique (Canada) a déclaré que la décision  repoussait la bagarre à un autre jour.

"Ce n'est certes pas la joie pour la scientologie, a-t-il ajouté. La scientologie craint beaucoup que ses opposants réussissent à obtenir des jugements corrects.

Armstrong, qui se défend lui-même face aux avocats de la scientologie, n'était pas présent au tribunal hier, mais participait par conférence téléphonique. Il explique ne pouvoir se présenter au procès à cause des mandats d'arrestation pris en raison de ses soi-disant violations du compromis.

.../...

Contacter Gary Klien via e-mail at gklien@marinij.com


Retour sous index correspondant à ce type de texte :divers-procès

Retour Webpage