LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

Quelques victoires internationales et nationales contre les sectes en Europe

Les sectes dangereuses et leurs amis apologistes ne sont pas à la fête ces temps-ci.

Coup sur coup, depuis quelques mois, et en particulier ces derniers jours, elles ont essuyé de retentissantes défaites ou début de défaites.

La France a décidé du remplacement de l'Observatoire Interministériel des Sectes (OIS) par une structure nettement plus élaborée: La Mission Interministérielle de Lutte contre les Sectes (MILS). Dirigée par Alain Vivien, ancien Secrétaire d'Etat, ancien président de la commission parlementaire d'études du phénomène sectaire, personnalité connue aussi pour avoir dirigé le CCMM (Centre contre les manipulations mentales, appelé aussi Centre Roger Ikor, du nom de son fondateur, Prix Goncourt), cette Mission coordonne un certain nombre d'activités de lutte contre les abus sectaires, tout en maintenant la liberté de religion et en faisant respecter le droit.

En Allemagne, le rapport du Bundestag sur les "Nouvelles religions et communautés idéologiques et psychogroupes en RFA" , 450 pages, a enfoncé le clou en particulier contre les prototypes sectaires style scientologique.

En Suisse, divers arrètés ont été pris pour limiter les débordements de certains groupes dans les rues.

En Europe, la "résolution Nastase" vient d'être acceptée par le Conseil de l'Europe: il s'agit là de ne plus rester les bras croisés devant les désinformations des sectes, leurs méfaits vis à vis de la jeunesse ou des personnes affaiblies. Mais cela se fait en respectant la liberté de religion: le flou pseudo-religieux dont s'entouraient ces groupes et leurs amis apologistes ne pourra plus servir d'alibi désormais à des exactions et tricheries en tous genres. Rappelons à ce propos que les sectes et leurs défenseurs accusent régulièrement les gouvernements de pratiquer "l'amalgame" entre ces mouvements très divers... mais ces mêmes défenseurs des sectes pratiquent eux-mêmes l'amalgame, en sens inverse, en mélangeant des mouvements relativement innocents ou assez modérés avec des mouvements totalitaires et criminels.

En Belgique, des lois spécifiques pourront être mises en place si nécessaire.

En France, la commission sur les finances des sectes vient d'émettre un volumineux rapport sur les financements des sectes; nombre de mouvements ont été examinés et leurs agissements répertoriés. Le CESNUR, ami des sectes, y est également visé pour son aspect fédérateur.

Si les OSCE/CSCE restent très en arrière de ce phénomène pour l'instant, c'est dû en partie au noyautage de ces organismes par des Cesnuriens et autres sectaires connus, tels Lord Mc Nair (UK)... et quelques membres du congrès et du sénat américains. Cependant, la situation de la CSCE devient de plus en plus critique, en raison entre autres, des accusations infondées qu'elle porte envers des pays souverains - voir le lien en début de paragraphe.

La Russie a interdit depuis longtemps certaines pratiques scientologues et enquète sur d'autres mouvements, tout en libéralisant un peu ses points de vue pour se rapprocher des décisions européennes en matière de droits de l'homme.

Et les cours de justice continuent leur activité (de plus en plus précise et incisive) contre les mouvements les plus en vue et les plus dangereux. Des procès sont en cours aussi bien devant des juridictions administratives que fiscales que pénales, dans la plupart des pays européens.


Enfin, de toutes parts surgissent des sites Internet plus ou moins renseignés dénonçant les crimes et délits de ces mouvements.




34.Le rapport d'enquête du parlementaire belge propose de:
  1. adopter de nouvelles dispositions pénales spécifiques sur l'abus de la situation de faiblesse et la provocation active au suicide
  2. adaptation de dispositions existantes en matière de protection de la jeunesse et de statut des associations
  3. accroissement du contrôle sur le statut des associations sans but lucratif
    1. création d'un observatoire indépendant

Remarque:

Nous sommes encore loin de la chasse aux sorcières que n'hésitent pas à attribuer les sectaires à leurs opposants. (Ils cherchent d'ailleurs parfois à nous piéger sur les forums et listes privées, en nous demandant si nous connaîtrions telle ou telle organisation qu'ils dénoncent comme sectaire. Quand nous répondons à des courriers comme "Est-ce que l'organisation de formation X ne serait pas sectaire"? et que nos demandes de renseignements supplémentaires n'obtiennent pas de réponse, ou qu'elles abotissent à des adresses internet inexistantes, nous ne nous posons pas trop de questions sur les origines.



back

Retour index général