LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

L'histoire triste et familiale d'Odhran FORTUNE à la secte


2/ Article du 30 Juin 97 "The EXAMINER"

Il s'agit de la traduction d'un message au sujet d'Ohdran Fortune, dont la famille irlandaise et les amis ne veulent pas le lâcher aux griffes de la scientologie.
Message ID: <5ou0vq$m7e@basement.replay.com> du 26 juin 1997.
Traduction Roger Gonnet

Comme convenu, voici les bases de l'affaire d'Odhran Fortune. Uitlisez ceci au cas où vous voudriez faire un article ou un tract.

Le but de la famille Fortune demeure de faire sortir Odhran de la secte, et d'en prendre soin. Ils ne pensent pas qu'Odhran soit convenablement traîté dans la secte et ne cesseront leur campagne tant qu'elle ne le libèrera pas. La famille comprend tout à fait qu'il veuille pratiquer sa religion et ne s'y oppose pas, mais ils veulent s'assurer qu'il ne finisse pas comme Lisa Mc Pherson.

Odhran Fortune est un jeune homme de 24 ans, de Gorey, Comté de Wexford, Irlande. Il fut membre de l'église de scientologie à Copenhague jusqu'en Décembre dernier, et revint alors chez lui.

Diarmuid, le frère d'Odhran, est venu le chercher à l'aéroport de Dublin, et l'a croisé sans même le reconnaître, tellement il avait changé. Quand sa mère l'a vu, elle a fondu en larmes de le voir dans cet état de maigreur, avec son air d'être en transes.  Les frères et camarades de classe d'Odhran ont constaté qu'il était très difficile de communiquer avec lui, ce qui montre un changement énorme, car il avait été un boute-en-train réputé. C'était le  genre de type dont les idées folles faisaient sortir les autres de leur coquille. En revenant en Décembre, il donnait l'impression de sortir d'un camp de concentration et de n'avoir plus la capacité de communiquer, ni de personnalité.

Durant les cinq mois suivants, Odhran a commencé à se relaxer et à profiter un peu de la vie. Il partait faire du ski nautique avec son frère.

Durant cette période, des scientologues irlandais ont commencé à épier la maison d' Odhran. Ils ont fait diverses allégations sans fondement à la police à leur sujet. Ce harcèlement n'a pris fin que lorsque la Police a menacé d'arrêter ceux qui le conduisaient.

En Mai, Odhran obtint un travil dans un hôtel local; au travail et pour les autres, il semblait être redevenu lui-même. Il avait repris du poids, se réjouissait d'être en compagnie d'autres gens,  et avait repris sa personnalité d'antan; redevenu gai, rendant service, facile à vivre. Tout semblait redevenu normal.

Le 1er Juin, Odhran se rendit comme d'habitude à son travail. Dans l'après-midi, il a dit à ses collègues qu'il s'arrètait un moment et reviendrait quelques instants après. Ses amis ne le voyant pas revenir, ils ont appelé la famille et la police.

Odhran a été emmené d'Irlande de nuit, en bateau, par deux scientologues irlandais. Quatre scientologues anglais les ont rencontrés au port d'arrivée et les ont emmenés à St Hill en voiture.

Les amis et la famille d'Odhran ont alerté les médias irlandais. L'émission radio de Pat Kenny a expédié son patron à St Hill, avec la famille et les amis, et a retransmis la manifestation sur les ondes irlandaises. 40 à 50 personnes ont manifesté deux jours durant devant le complexe de St Hill, chose qui ne s'était jamais produite auparavant.

Les autochtones ont été si impressionés par la ténacité de la famille qu'ils leur ont offert  thé et café,  téléphones portables, et toute l'aide dont ils eurent besoin. L'un d'eux amena même une caisse de bière pour les rafraîchir. Bien sûr, le personnel scientologue en profita pour relever les numéros d'immatriculation des voitures dont les propriétaires offraient de l'aide aux manifestants.

Lors d'une tentative de rompre la manifestation, les parents d'Odhran furent emmenés à Londres où il purent voir leur fils dans des toilettes publiques. Pendant ce temps, le reste des manifestants demanda au garde de la sécurité scientologue à pénétrer dans l'enceinte de St Hill, ce que le garde accepta. Ils entrèrent alors dans le bâtiment principal sans rencontrer de résistance.

Lorsque les cadres apprirent de qui il s'agissait, ils appelèrent la police, qui arriva alors que les manifestants s'étaient déjà retirés. La secte obtint alors une injonction à l'encontre des manifestants, demandant 10000$ parce qu'ils étaient entrés. C'est assez ironique, puisqu'on a vu le gardien accepter leur entrée sur une video!

La semaine suivante, la famille a manifesté devant le bureau de vente de la secte à Dublin. Tout s'est passé paisiblement en dépit des harcèlements de la scientologie, qui avait obtenu une injonction du Tribunal exigeant que les manifestants ne s'approchent pas à moins de 26 mètres, et qu'ils ne harcèlent pas le personnel scientologue.

Pas du tout ébranlés par cette décision, les amis de la famille organisèrent une autre marche depuis St Stephen Green jusqu'à la rue O'Connell dans le centre de Dublin. Plus de cent personnes venant de toute l'Irlande y participèrent, sous la surveillance constante de quelques dirigeants scientologues anglais et américains.

Après la marche, les protestataires ont demandé au public de signer une pétition appelant le gouvernement irlandais à enquèter sur les activités de la secte scientologie. Ceci a très bien marché, les pétitions ayant à ce jour [26 Juin 97] recueilli plus de 50000 signatures.

Une heure après être arrivés à O'Connell, les manifestants ont vu arriver une contre-manifestation de scientologues. Les organisateurs, après avoir discuté à la police, ont décidé que la discrétion serait le meilleur choix, et se sont écartés de la contre-manifestation pour éviter tout risque d'être accusés de rompre l'Injonction du juge.

Le 28 Juin est aujourd'hui : c'est devenu le jour "LIBEREZ ODHRAN FORTUNE". Nombre des personnes ayant déjà participé organisent de multiples manifestations dans le pays et dans le monde. La principale s'entre elles aura lieu à Gorey, domicile de Odhran, ville qu'on trouve à une heure au sud de Dublin; on pense que plus de deux mille personnes seront rassemblées là-bas. ON attend un certain nombre de politiciens de haut rang, ainsi que les médias et TV nationaux.

Des piquets sont d'autre part organisés dans les six principaux centres commerciaux irlandais: les protestataires feront passer des tracts aux clients, et recueilleront des signatures sur les pétitions.

La famille Odhran  a été particulièrement choquée de l'état d'Odhran, surtout sa mère. C'est sur cette base et sur de semblables récits venant d'autres familles parents de scientologues, que les Odhran ne croient pas que la secte soit en mesure de prendre soin de la santé phyisque et mentale de leur fils. Ils pensent au contraire que le risque de détérioration est grand.

Sa famille ne cessera pas de protester tant qu'il n'aura pas été libéré de la secte, et elle fournira aide et assistance à toute autre famille éprouvant de semblables mésaventures.


30 Juin: THE EXAMINER / DUBLIN:
LA MARCHE DES 1500 contre la secte

Une journée internationale de protestation contre l'église de scientologie a entraîné une marche à Gorey, rythmant la vie de la petite ville du Comté de Wexford durant tout le week-end. Quinze cents marcheurs ont paradé dans Gorey, démontrant leur soutien massif  à la famille Fortune, qui pense que leur fils Odhran a subi un lavage de cerveau de la part des scientologues.

Une délégation de la ville a manifesté dans le centre de Dublin samedi, sans pouvoir s'approcher trop près des bureaux scientologiques par suite d'un commandement judiciaire.  Les supporters de la famille avaient aussi organisé des manifs dans divers endroits d'Angleterre, aux   USA, en Australie et en Suisse.

Les Fortune doivent supporter des frais juridiques pour parvenir à joindre leur fils.  L'église a déjà gagné une escarmouche en obtenant une injonction du tribunal empèchant la famille de s'approcher à moins de 25 mètres des bureaux de l'église.

M. Webb est convaincu que Odhran a subi un lavage de cerveau et que la scientologie est très néfaste pour sa santé physique. Noël 1996 a marqué le tournant de l'affaire: le frère d'Odhran était allé le chercher à l'aéroport; Odhran mesure 1m 88, mais ne pesait guère plus de 45 kilogs. Son frère l'a croisé sans le reconnaître. M. Webb décrit aussi le fait qu'il parlait à peine et lisait les instructions écrites de quelqu'un d'autre avant de répondre, dans le genre "Va à l'aéroport, achète des cadeaux à ta famille", etc.

M. Webb dit que Odhran s'est remis peu à peu ensuite, mais qu'il a disparu quelques mois plus tard.

Une enquète a lieu sur l'église de scientologie.

 


 
 

back

Retour index général

Retour index