David Miscavige patron de la secte,

8 Octobre 1993, ment devant un large parterre de scientologues 

Le 8 octobre 93, David Miscavige, patron dictateur de la secte scientologique a donné cette conférence (traduite en partie ici) devant quelques milliers de scientologues à Los Angeles. Il y annonce un énorme victoire de la secte: après trente ans de guerre incessante, la secte vient d'être reconnue "sans but lucratif" aux USA. On en trouve une partie transcrite dans "NOUVELLES SCIENTOLOGUES INTERNATIONALES" n° 32

Bien sûr, s'il dit la vérité, ce qu'a fait l'IRS (fisc américain) est scandaleux. Mais les tirades à) l'encontre d'autres corps légaux comme Interpol, ou le gouvernement allemand laissent supposer une large exagération (coutumière) des faits.

[Nota: le transcripteur Chris Owen et le traducteur-adaptateur roger gonnet commentent  le texte par endroits; en rouge: Chris Owen; en bleu, roger gonnet; les résumés de parties sans grand intérêt sont en noir italiques entre guillemets carrés]

Première observation (décembre 1998): Helena Kobrin, avocate de la secte, attaque Cornelius Krasel en raison du fait qu'il héberge ce texte complet en anglais sur son site. Elle dit que cela "violerait les copyrights de la scientologie". C'est une des raisons pour lesquelles je le traduis partiellement sur mon site.


COB RTC: [Président du Conseil d'administration du ' Religious Technology Center' - David Miscavige] :

Bienvenue à cet évènement.

Vous avez pu entendre que c'était le plus grand évènement de l'histoire de la scientologie: il y a de bonnes raisons! Cet évènement est retransmis dans le monde entier par télévision, dans chacune de nos orgs (organisations sciento).

...

Applaudissez pour notre dernière org ouverte, à Caracas au Vénézuela.

...on peut dire qu'aucun des progrès de ces dernières trente années n'arrive à la cheville de ce que je vais vous annoncer ce soir, même sen les additionnant tous ensemble!

Voici 9 ans, l'association des scientologues, Internationale, [IAS sera ensuite utilisé] fut créée pour protéger et défendre les scientologues et la religion scientologie. En octobre 1984, nous subissions des attaques extérieures vicieuses, via les médias, les tribunaux civils, les gouvernements. Elles étaient si virulentes et soutenues que nous avions ne pouvoir continuer à survivre que si tous les scientologues créaient une association mondiale. ...

[l'IAS n''est en réalité qu'une association de pompage de fonds, ne fournissant rien de plus qu'un diplôme de donateur - pour les 'patrons scientologues - en échange de très fortes sommes, allant de plus de 100000 F à des millions], et une carte de membre annuel aux moins fortunés, soit moins de 100000 personnes en tout, dont quelque 2200 "patrons".]


    [explications du rôle de cette association: maintenir des moyens pour continuer la gueguerre, en résumé]
[les  attaques contre la scientologie et la dianétique , historique... Hubbard s'est rendu compte qu'elles provenaient dès le départ de la psychiatrie et de la psychologie, ... ces sciences n'avaient pourtant rien fait pour gagner un respect mérité, mais elles avaient par contre servi aux gouvernements durant les guerres, à tenter de rendre les troupes plus suggestibles et plus combattives. ferud avait apparemment trouvé pas mal de gens pour l'écouter dans les cercles gouvernementaux. [pure invention].

N'oubliez pas que LRH (Hubbard) avait offert sa Dianétique à la médecine et à la psychiatrie avant même d'écrire son livre "Dianétique, Science Moderne de la santé mentale". Il leur avait offert sa technologie, mais ne faisait pas partie des "anciens", et ne leur offrait pasquelque chose pour contrôler les gens : ça ne les a donc pas intéressés. Ils l'ont ignoré jusqu'à la publication de la Dianétique, et là, n'ont plus pu le laisser de côté. (invention pure: jamais Hubbard n'a pas tenté de donner sa 'dianétique' à qui que ce soit: il a cherché de l'aide bien plus tard, quand les ennuis ont commencé]...aucun livre sur le mental n'avait connu un tel succès... [faux aussi, Freud a ainsi tiré, rien qu'en France, plus de 1,2 million d'exemplaires d'un seul de ses ouvrages, sans avoir recours à sa propre maison d'édition, comme le fit Hubbard]

La Dianétique fut publiée par une maison d'édition privée.

Hermitage House Publishing, dirigée par Art Ceppos: il s'est ensuite fâché avec Hubbard, gagnant ainsi l'inimitié éternelle de la secte]

[Miscavige explique ensuite que certains livres écrits par des psychiatres sont tout à fait inconnus, prétendant qu'au contraire, le monde entier connaît la Dianétique... qui serait donc prise en grippe par la psychiatrie en raison de son succès; il attaque alors les psychiatres en partant de cette affirmation mensongère]

 ...Les psychiatres publièrent alors leurs critiques dans leurs revues spécialisées...

Exemple de ces revues soi-disant spécilisées: The New York Times, Time magazine, Life...

 Bien entendu, ils n'avaient jamais même ouvert ce livre. [En effet, la première revue du livre était l'oeuvre d'un psychiatre, dans le New York Times. Il avait toutefois démontré bon nombre d'absurdités de l'ouvrage... chose difficile à faire sans l'avoir lu.]
Ce document-ci va nous servir d'illustration:

(Document)

 Il émane du Dr Wirpund, Directeur exécutif de la société médicale de Washington,, qui dit ne pas avoir lu le livre et dit "les meilleurs psychiatres pensent que la dianétique n''est que foutaise"... fin de citation. Parlez-nous de généralisation suppressive!
En tout cas, l'association médicale américaine (AMA) a passé ces grandes paroles dans ses propres publications; ils ont ensuite passé les revues à la presse où des magazines du style "Qui Détective?" et autres "Le Hérisson" les ont republiées.

["Time"  et "Life", dans les faits.]

 Puis, ayant ainsi caché les traces,  les psychiatres ont fait passer ces choses au FBI, à la FDA, en leur demandant d'enquèter sur Hubbard et sur ses fondations dianétiques.... ce n'est que cette année que nous avons finalement obtenu les documents prouvant que le gouvernement agissait. Nous savons désomrais que le gouvernement avait un informateur au sein même de la fondation dianétique, avec des ordres précis de la détruire.

[Bien entendu, l'espion est anonyme? Hubbard était en réalité convaincu à l'époque d'être l'objet d'infiltrations, non point du gouvernement, mais de saboteurs communistes, qu'il dénonçait d'ailleurs au gouvernement, offrant même au FBI de lui fournir -sic- les empreintes digitales de tout son staff... offre déclinée immédiatement par le FBI]

Mais ces assauts ne pouvaient évdiemment pas venir à bout de la dianétique, aussi Hubbard continua-t'il à faire ses recherches en dianétique et scientologie.

[accuse ensuite les psychiatres d'invraisemblables plans, incluant l'achat de milliers de kms carrés en Alaska pour y exiler les malades mentaux... puis fait le lien avec le gouvernement, soi-disant très enchanté de ces méthodes pour contrôler les populations...en Sibérie staliniste etc; Hubbard-Zorro prenant le contrepied bien sûr, grâce à un plan "Sibérie aux USA"]

  Les protestations se firent telles que le Congrés abandonna l'idée, si bien qu'aujourd'hui nul ne se souvient de cet épisode, et que si l'on en parle aux médias, ils croient qu'on plaisante! Je le sais: j'ai essayé. ...

Cette affaire de 'Siberia Bill' est typique de la scientologie. Ca a existé, mais il s'agissait en fait de pourvoir l'Alaska d'une institution psychiatrique pour y soigner les malades locaux: ceux-ci avaient été soignés en Oregon jusque là. Il n'y avait guère que quelques milliers de scientologues à l'époque, on les voit donc mal pouvoir faire basculer le Congrès, et aucun hjournal ne les mentionne quant à "Siberia USA"

... Miscavige en vient à des liens supposés entre les psychiatres et le fisc américain, l'IRS...
Comment se sont-ils débrouillés pour recruter l'IRS?

C'est plus simple qu'on ne le croirait. .. la société médicale de Washington DC supportait le plan Sibérie USA; leur avocate était une dénommée Charlotte Murphy, qui se trouva contrainte de changer d'emploi lorsque le plan fut abandonné. Elle obtint un poste à l'IRS comme conseillère en chef avec pour seule tâche d'écraser la scientologie (c'est elle qui en avait fait la demande)...

(document)
 

...dans ce document sur l'église fondatrice de scientologie de Washington, elle demande "s'il existe un moyen ou une ordonnance locale permettant de fermer cette association".
... elle écrivit, trente ans plus tard, un affidavit dans lequel elle avoue que l'IRS et elle-même firent toutr ce qui était en leur pouvoir pour détruire la scientologie et lui interdire l'accès à l'exemption d'impôts..."  il explique pourquoi c'est si important d'empècher l'exemption... et prétend que l'avocate a passé ensuite dix ans de sa vie rien qu'à entraver la scientologie par ce biais.

Des années après, nous apprîmes que l'IRS avait fait de faux rapport sur lesquels les gouvernements australien, d'Afrique du Sud ou d'Angleterre se sont basés pour déclencher des enquètes sur la scientologie.

[Tout cela est faux... en particulier, les gouvernements de Nouvelle Zélande protestèrent si vivement contre l'obligation de "déconnexion familiale" que les scientos tentaient d'imposer à une partie de leurs membres, qu'Hubbard fit semblant d'annuler cette règle.
J'ai par ailleurs entendu de la bouche même du troisième personnage scientologue de l'époque, Jane KEMBER, que c'étaient les médias qui avaient déclenché une campagne anti-sciento en Angleterre suite au fait qu'une jeune adepte soi-disant issue de la psychiatrie, était devenue psychotique à  St Hill, l'org principale: les versions "officielles"  différent donc d'un moment et d'un public à l'autre]

  [Miscavige s'en prend à Interpol, principal relai selon lui des mensonges, et établit un parallèle entre Interpol et le nazisme...les arguments mensongers  n'ont pas changé, cinq ans plus tard, c'est le gouvernement allemand qui est accusé de nazisme.

Voici un exemple de ces faux rapports de Murphy...

 "Nous avons que le LSD et peut-être d'autres drogues sont amplement utilisées dans les assemblées. Une cérémonie d'initiation inclut des électrochocs. Des personnes de plusieurs familles ont été assassinées en plusieurs endroits parce qu'elles refusaient de laisser leurs enfants aux mains de la scientologie." Fin de citation.
 

 Ces rapports nous feraient sourire s'ils n'avaient permis à des gouvernements de bannir des scientologues de certains pays dans les années 60.
 

Ceci exista en effet, mais ce sont les membres de la Chambre des Lords qui avaient pris la décision suite à un rapport du Ministère de la Santé indiquant que la scientologie était dangereuse. D'autre part, je suis passé à l'époque en Angleterre à plusieurs reprises, en déclarant aux douanes que j'allais à St Hill, Sussex, localité très connue pour héberger la secte: on ne m'a pas empèché de passer... ni aucun de mes amis: le ban était plutôt souple]

...autre citation de rapport de l'IRS...

"Un groupe de scientologues s'entrapine actuellement à la guerilla près de Uxtal dans la Province du Yucatan..."

[quand on sait que les staffs de garde de la base principale de Hemet - Californie - sontarmés,  entraînés à tirer et à tuer de diverses façons par des spécialistes - voir "La Secte" - ou ce témoignage - 130 K -, rien d'étonnant à une telle supposition]
 

... vous savez probablement que Hubbard a passé par la Rhodésie vers 65; il cherchait une base pour créer le premier pays OT (de thetan opérationnel, niveau 'supérieur' de sciento, ndt); il y a acheté un hôtel mais fut si révolté par les traîtements des noirs qu'il présenta lui-même une nouvelle constitution au Premier Ministre... les suprématistes blancs l'exilèrent alors du pays.

 
En fait, la proposition de constitution proposée par Hubbard en Rhodésie aurait abouti à interdire le vote aux noirs n'atteignant pas un certain niveau de revenus... j'ai démontré dans l'essai "Scientologie et l'apartheid" les véritables propositions et intentions hubbardiennes en Afrique du sud, avec usage de l'électromètre pour tester la population

L'agent Forsyth de l'IRS a salé encore davantage en affirmant  que la scientologie avait des plans pour armer 5000 indigènes afin de prendre le contrôle du pays."

C'est en réalité le gouvernement sud-africain qui a émis cette hypothèse suite à l'enquète d'un ancien scientologue de l'org de johannesburg. Rien ne permet de savoir si cela a jamais été imaginé, et cela semble improbable du fait de l'amour hubbardien pour l'apartheid.


[autres exemples de Miscavige prétendant des liens imaginaires établis par l'IRS entre un avocat Hubbard défendant l'usage du LSD, le psychiatre Thimothy Leary, "inventeur" du LSD..]
 

[Miscavige attaque ensuite Nixon, supposé entretenir une haine farouche à son encontre...]

[Rien ne permet de supposer que ceci soit exact: il n'existe aucun document d'époque ni plainte officielle: seul Hubbard a prétendu cette fable quant à Nixon] [s'ensuivent de longues explications sur le rôle de Nixon vis à vis de la scientologie, avec démonstration du fait qu'Hubbard avait demandé à ses adeptes de ne pas voter Nixon, et diverses péripéties de cette lutte supposée]

 Nixon avait une liste d'ennemis, Scientologie et Hubbard cités en premier, que ses services secrets devaient détruire: tous l'ont été, sauf la scientologie.
[C'est faux: il reste aussi les "Black Panthers" et le "NAACP" de nos jours: eux aussi étaient visés.

[continuation sur le même thème, l'IRS aurait été, selon Miscavige, jusqu'à demandezr une redéfinition du mot église pour que cela exclue la scientologie]

 [Ce qui suit est capital: Miscavige tente de se justifier de son coup d'état des années 1980, quand il reprit la scientologie que Mary Sue Hubbard dirgeait en partie, alors qu'Hubbard se terrait au secret à Creston, en Californie. Pourquoi aborde-t'il ce sujet en 93? Dissensions internes? Tentative de se grandir aux yeux des adeptes?

This final solution for Scientology had greater success than you may imagine. It began a steamroll through the rest of the 1970s and into the beginning of the 1980's. The IRS got some unexpected help in the form of an infiltrated Guardian's Office. That was the old legal unit of the Church that went corrupt. We weren't to discover why for many years to come.
Cette solution finale eut plus d'impact sur la scientologie qu'on ne le penserait: rouleau compresseur durant toutes les années 70 et au début des années 80. L'IRS réussit même à pénétrer le Guardian Office (services secrets de la secte, ndt). C'est ainsi que notre ancienne unité légale fut corrompue. Nous ne l'avons su que des années plus tard. [affirmation aberrante à plusieurs titres: compte tenu des mesures de sécurité invraisemblables de paranoïa développées par Hubbard pour empècher toute pénétration, compte tenu de la découpe des sections internes, une telle infiltration est improbable; si elle a eu lieu, elle prouve alors l'inefficacité complète de ses techniques de confession: l'argument est à double tranchant!]
[Miscavige dénonce alors un juge soi-disant corrompu et haïssant l'église qui aurait aidé l'IRS à obtenir que la sciento se voit refuser le statut sans but lucratif]

Il y eut des individus peu scrupuleux tentant alors de profiter de la situation pour prendre le pouvoir, des gens dont vous avez entendu parler. [on dirait qu'il parle de lui!] des gens n'en voulant qu'à l'or... Hubbard n'était pas là pour les surveiller, c'est l'unité chargée de nettoyer la scientologie qui était elle-même pourrie. Mais les stats baissèrent, les choses allaient mal. Et l'IRS allait remporter sa grande victoire. Mais l'église ne s'effondra pas, car certains s'aperçurent de ce qui se passait au GO, ils prirent les devants et firent partir les éléments pourris.
On stoppa le Guardian Office, dont les fonctions furent attribuées au Mangement International et à la Sea Org. On mit la tech en place, on appliqua les règlements....

[Miscavige se garde bien de nommer les "corrompus": n'oublions pas qu'ils agissaient sur ordres directs d'Hubbard, et que sa propre épouse les dirigeait. Un des membres présents lors de cette conférence, Richard Weigand, tentait en 93 d'infliltrer l'armée et le gouvernement colombiens, preuve que les méthodes n'avaient pas changé depuis que le GO volait les documents du gouvernement américain...]

[continue sur le thème des infiltrations du GO par l'IRS, des manoeuvres de l'IRS :
L'IRS était plus que satisfait de la tournure des évènements dans les années 80; la destruction semblait imminente, et voilà qu'une poignée de turcs leur bousille leurs plans?

... le congrès lui-même a dit que la plus corrompue des divisions de l'IRS était celle qui enquètait sur nous  celle de Los Angeles.

Tout le texte de Miscavige est du même tonneau: une flopée de mensonges à la louange de son équipe, des "résultats" de son équipe etc.

Il faut toutefois observer qu'hormis l'aspect financier de la sciento, qui s'est certainement amélioré grâce à un élitisme monétaire de plus en plus évident,  après que la secte ait  'vaincu' l'IRS et fut exemptée d'impôts aux USA, la scientologie n'est jamais revenue à son niveau de 1980-81, où elle était probablement au plus haut de sa forme, avec une centaine de milliers de membres.

Le chiffre aujourd'hui doit avoisiner les 40000, et ne va qu'empirant.


Last updated 12 April 1997, mai 2000 par roger gonnet
by Chris Owen (chriso@lutefisk.demon.co.uk)

back

Retour sous index correspondant à ce type de texte :généraux

Retour Webpage