LE SECTICIDE
L'ANTI - SCIENTOLOGIE antisectes.net

sectes - scientologie - guerre - appel aux armes

"DECLARATION DE GUERRE" DES SCIENTOLOGUES A LA FRANCE

Plusieurs textes; texte 1, l'appel aux armes:

13 août 2000,

de Joava M. Good, directeur exécutif

Fondation pour la tolérance religieuse
Foundation for Religious Tolerance
Sujet: appel aux armes du président Heber Jentzsch


Par le passé, nous avons fort peu lancé "d'appels aux armes". Je vous fais suivre celui que vient de publier le Président Heber Jentzsch. [voir note 0]


L'église de scientologie, votre église, conduit la bataille pour la liberté religieuse en Europe. Vous devez être là. Sinon, vous devez payer le voyage à quelqu'un d'autre qui pourra s'y rendre.

Pour répondre à cet appel aux armes:

1/ Lisez-le bien à fond

2/ Faxez-le ou expédiez-le par e-mail à tout scientologue que vous connaissez,

3/ Appelez le 323xxxxxxxxx pour obtenir d'autres informations ou pour mettre en place des arrangements destinés à répondre à cet appel aux armes, et rejoindre vos compagnons des Combattants pour la Liberté.

Le 23 octobre, nous rejoindrons les Ambassadeurs de la Paix à Paris, où nous démontrerons au gouvernement français et au monde ce que nous pensons des restrictions françaises aux libertés religieuses.

Si vous ne pouvez absolument pas venir, vous pouvez sponsoriser un autre. Appelez le 323xxxxxx, ou le 818xxxxxx, ou faxez au 323xxxxxx, ou contactez-nous via xxx@relaypoint.net. Allez sur notre site pour obtenir l'information à jour sur www.religioustolerance.net.[site américain scientologue dont sont issus les textes en-dessous du premier, ndt]


Sincèrement, Joava M. Good, Directeur exécutif

******

texte 2:

APPEL AUX ARMES!

Evènements pour la Liberté religieuse - Europe 2000

par

le Révérend Heber Jentzsch Président de l'Eglise de Scientologie

Voici 55 ans, les soldats américains rentraient victorieux d'Europe après avoir expulsé les allemands des pays occupés.

La fière France avait subi la guerre: elle était tombée en six semaines.

Les anglais avaient été contraints d'évacuer Dunkerque.

Les espérances de liberté en Europe étaient minces. Mais quatre ans plus tard, les troupes américaines traversaient la manche. Elles pénétraient en France par les plages normandes et libéraient la France. [voir note 1.]

La France est à nouveau assiégée. Pas par des armées, mais par un ensemble de SPs [personnes suppressives, la pire injure scientologue, ndt] qui tentent de faire tourner les montres à l'envers et de souffler la flamme de la Liberté.

Cette attaque contre la religion se dessine dans un pays doté de 14000 psychiatres et de l'un des taux les plus élevés d'Europe des placements d'office en hopitaux psychiatriques. A Paris, les psychiatres placent d'office en institution plus de monde que pour tout le Royaume Uni. [voir note 2] La consommation de psychotropes est la plus forte au monde.

Tentant ainsi de distraire l'attention portée aux suicides, drogues et criminalité qu'ils ont créés, les Suppressifs [entendez ici les députés français, ndt] ont mis sur liste noire 173 groupes religieux - incluant les Baptistes (la religion du Président et du vice-président des Eats-Unis), les Mormons, les Témoins de Jéhovah, les Adventistes du Septième Jour et les scientologues. [voir note 3: seuls le Témoins de Jéhovah sont cités sur la liste]

La phase suivante de leur plan consiste à détruire complètement ces religions. Le 22 juin, l'assemblée nationale française passait un projet de loi suppressif pour tenter de "dissoudre" les sectes indésirables. Seuls 18 membres du Parlement étaient présents lorsque ce projet fut voté.

Le projet parviendra plus tard au Sénat. Il est si extrème que des chefs catholiques et protestants français l'ont condamné. [note 4]

La France est une fois de plus un champ de bataille!

Nous appelons donc tous les scientologues aux armes afin d'inverser la marée d'oppression et restaurer la liberté de religion en France.

C'est devant le Parlement européen de Bruxelles que sera allumé une fois encore le flambeau de la Liberté, le 20 septembre, . Le Marathon 2000 du Flambeau de la Liberté commencera.

Une équipe de scientologues dévoués, ambassadeurs de la paix, passera en France. Ils amèneront le Flambeau et son message sur des milliers de kilomètres du sol français. [Frontière -Paris: 200 kms, ndt] Ils rencontreront chaque jour des chefs du gouvernement, de la communauté, des droits de l'homme et des chefs religieux. Ils sonneront l'alarme contre la dangereuse législation en marche et les pousseront à la condamner publiquement au nom d'une France libre.

Le 23 octobre, juste après l'évènement de l'association internationale des scientologues (IAS) à St Hill (East Grinstead, UK), ils parviendront à Paris. Une immense marche et un rallye auront lieu. Des milliers de scientologues et d'autres représentant une vaste gamme de dénominations religieuses convergeront dans la ville en une démonstration de solidarité, annonçant au gouvernement qu'ils ne toléreront pas une nouvelle inquisition.

Le lendemain se tiendra un Tribunal des Crimes de Haine Religieuse. Des cibles de la discrimination religieuse témoigneront devant un panel d'experts universitaires et de chefs religieux, afin d'exposer les hommes-clé perpétuant un climat de haine contre la religion en France.

Il est de votre responsabilité d'être présents. Levez-vous pour défendre la liberté religieuse. Participez à ce week-end de manifestations qui commencera par l'évènement IAS du 20 vendredi octobre, et s'achèvera à Paris par la marche pour l'unité religieuse du lundi 23 octobre.

Américains! Nous devons ranimer la flamme de liberté dans une nation qui nous aida voici deux siècles à forger la nôtre!

Et lorsque l'appel retentira en un autre lieu et à une autre époque, vous pourrez répondre "J'y étais! J'ai répondu à l'appel aux Armes. Et nous avons modifié le cours de l'histoire ce jour-là dans les rues de Paris, et aidé à restaurer la liberté au coeur de la France".


Observations du traducteur

[ un appel aux armes lancé aux scientologues avait été publié lorsqu'un jury de Portland Oregon, avait estimé les dommages subis par Julie Christofferson, ancienne staff de la secte, à 30 millions de dollars. Quelques 9000 scientologues s'étaient déplacés de toute la planète pour manifester. Coût de l'opération environ 2 millions de dollars pour la secte, et autant pour les scientologues ayant payé leur voyage et perdu leur temps. Résultat: le juge a annulé le jugement du jury, les scientologues ont versé une somme importante (on pense entre 500000 et 1 million de dollars) à la victime, au lieu des 30 millions. Autre avantage considérable pour la secte: ce jugement annulé n'a pas fait jurisprudence.]

Note 1 : ce qu'en dit l'Encyclopedia Universalis 5:

"Si le Congrès accepte le «cash and carry » (payez et prenez) quand éclate la guerre en Europe, le président refuse de soutenir directement la France défaillante de 1940. Mais la réélection de F. D. Roosevelt en 1940, contrairement à toutes les traditions, et en dépit d’une majorité moindre qu’en 1936, consolide sa position et lui permet d’aider au maximum la Grande-Bretagne demeurée seule dans la lutte (loi prêt-bail). Il témoigne ses sympathies au camp des démocraties dans la charte de l’Atlantique, rédigée avec Churchill, dans la ligne des quatorze points de Wilson. Ainsi les États-Unis s’acheminent peu à peu vers une intervention que précipite l’attaque japonaise sur Pearl Harbor (7 déc. 1941) - En bref, la première réaction, c'est payez les marchandises et prenez-les si vous voulez vous défendre. Et plus loin, c'est omettre qu'en dépit de leur colossal pouvoir économique et politique et de leur formidable puissance militaire, les Etats-Unis ont subi une défaite écrasante en Corée, tout comme les français d'ailleurs.

Que les scientologues reprochent à la France d'avoir subi les défaites de 1939 conjointement aux anglais, belges, hollandais et polonais est d'un ridicule tout scientologue, et tout nazi de surcroît. Et qu'ils omettent l'attaque de Pearl Harbour comme facteur déterminant de la décision US d'entrer en guerre aux côtés de l'Europe est tout aussi révélateur de leurs trucages de l'histoires. Il ne s'agit évidemment pas de ma part d'une critique des héros américains qui ont ensuite obéi aux ordres de leur gouvernement, ni de diminuer la nécessité de leur aide à cette époque.

Note 2: Aux USA, on préfère mettre les "coupables " en prison. Leur population carcérale est de 2 millions pour 260 millions d'habitants, soit 0,8 % de la population, au lieu de 58000 prisonniers en France, soit moins de 1 pour mille. Quand à nos services psychiatriques, ils n'internent d'office que 3 % des patients (seules 230000 personnes ont en France un suivi psychiatrique régulier, et 55000 sont internées, soit moins de 1 pour 1000).

note 3: Mensonge grossier: voici la liste des dits mouvements telle qu'on la trouve dans le rapport de la Commission aux sectes en 1996 (rapport 2468 de l'assemblée nationale, disponible ici). Les mouvements indiqués font aussi partie d'une liste scientologue de mouvements A DETRUIRE par ordre de la scientologie http://www.antisectes.net/list-sp-groups.htm, (liste obtenue lors d'une saisie record par le FBI, en 1977, chez la scientologie à Los Angeles.)

les mouvements soulignés ne se disent même pas religieux, ceux suivis d'un "?" sont incertainement "religieux" - moins de la moitié se disent donc tels.

Lles mormons, baptistes et adventistes ne sont pas dans la liste.

A l'exception des Témoins de Jéhovahs, aucun de ces groupes n'est d'ailleurs "reconnu religieux" en France, par les autorités ou les spécialistes.


"- Mouvements sectaires de moins de 50 adeptes :


Alliance Rose Croix / Association Recherches Culturelles
AMPARA
Association Culturelle ALPHA
Association de soutien à l'oeuvre de Sundari - L'Ecole de l'essentialisme ?
Association Le Droit de survie
Association spirituelle d'Haidyakhan
Centre d'applications psychiques "Raphaël"
Centre d'épanouissement et aide François de Sales
Centre de développement humain
Centre de thérapie Dalmatie
Clé de l'univers
Club prélude à l'Age d'or
Communauté de la Thébaide
Communauté Les boucheries
Cosmicia
Cosmos - Intuition - Ailes

Dakpo Shampa Kadgyu ?
Ecole de la préparation de l'évacuation extra terrestre
Eglise Khristique de la Jérusalem Nouvelle ordre de Raolf, d'Arnold et d'Osmond
Eglise philosophique Luciférienne
El - Etre son corps
Emissaries of the divine light
Enseignement et thérapie de recherches évolutives
Etre-Exister-Energétique
Fondation Saint-germain
Grande loge souveraine internationale magique et theurgique de rite égyptien - Cagliostro

Ermitage du Christ de la paix
Imagine
Insight seminars - Innergy
Institut de psychanimie
Institut de recherches psychanalytiques
Institut Frank Natale
Kofuku no kagaku (institut pour la recherche du bonheur de l'homme)
L'arbre au milieu
La nouvelle ère
Le suicide des rives
Landmark education international - Le forum [groupe mis en liste noire par la scientologie, des groupes à détruire , ndt]
Le club des surhommes
Le village du verseau

Les amis de la confrérie Saint-Andréas ?
Les amis de Marie - Les pauvres de Marie
Les croisés de la nouvelle Babylone
Les jardins de la vie
Loisirs et santé - Le corps miroir

Lumière dorée ?
MAEV
Méthode Sylva de contrôle mental
Ordonnance des scribes scientifiques et des mystères initiatiques

Ordre des chevaliers de France et de la Trinité Sainte
Ordre du temple universel
Red concept limited
Révélation de la 7ème heure
Sanctuary ??
Savoir changer maintenant
Shinji Shumeikai France ??
Spiritual Emergence Network France - Respiration holotropique
Viveka


- Mouvements sectaires de 50 à 500 adeptes :

Amis de la croix glorieuse de Dozule
Arche de Marie
ASPIRAL
Association de défense des libertés d'expression dans l'institution française (ADLEIF)
Association de méditation en France
Association Nouvelle Acropole France (ANAF)

Association pour l'unification du christianisme mondial
[MOON]
Association pour la promotion des arts industrieux (APPAI)
Association pour la recherche et l'étude de la survivance (APRES)
Association Vo Vi de France - Amis de la Science du non être de France

ATHANOR ??
AZAZEL INSTITUTE INC ??
Centre d'Etudes Gnostiques
Centre d'information OSHO
Centre de documentation et d'information et de contact pour la prévention du cancer
Centre de méditation Mahatayana
Centre du cygne Djivana Prana - Source de vie ??
Centre du Paraclet
Centre international de parapsychologie et de recherche scientifique du Nouvel Age

Cercle initiatique de la licorne Wicca occidentale
Comètes oxygènes - Le moulin du soleil
Communauté pour la propagation de la vie universelle
Communion de satonnay
Eckankar France [groupe assez inoffensif mais mis sur la liste noire des groupes à détruire par la scientologie elle-même, ndt]
Eija ??
Energie et création - Energie et créativité
Energy world
Espace culturel Etre maintenant (ECEM)
Etude tradition et recherche en énergétique (ETRE.)

Faculté de parapsychologie
Famille de Nazareth
Fédération française pour la conscience de Krishna

Fédération internationale pour le développement de l'alimentation instinctive (FIDALI)
Fondation Elan vital
Harmonie holistique
Humana France - TVIND

Iesu no mitama kyokai (Eglise du Saint Esprit de Jésus)
Institut de recherche physique et conscience
Institut de Saint-Preux ??
Institut des sciences holistiques de l'Ouest

Institut théologique de Nimes [groupe très engagé aux côtés de la scientologie, et qui pourrait s'être rangé depusi peu aux côtés des southern baptistes, information non confirmée encore, ndt]
L'Eglise à Paris
La famille (ex-enfant de Dieu)
La science du mental
La voie de la lumière (unité de recherches pour l'évolution de la lumière)
La voie internationale
Le grand logis
Lectorium rosicrucianum (Rose-Croix d'or)

Lumière du Maat ??
Maha Shakti Mandir ??
Mandala 33 ??
Mission Swmi Atmananda Atma Bodha Satsanga
Mission Timothée
Mouvement humaniste
Office culturel de Cluny - Fédération nationale d'animation globale
Ogyen Kunzang Choling ??
Ordo Templi Orientis [Hubbard en fit partie, ndt]
Ordre apostolique - Therapeutic healing environment
Ordre du Graal ardent
Ordre du lys et de l'aigle
Ordre monastique d'Avallon
Ordre rénové du Temple (ORT)
Oxyon 777 (ex-Harmonia)
Paravidya sagesse suprême
Partage international communication
Philosophe de la nature
Reine de la paix - Ordre du coeur immaculé de Marie et de Saint Louis de Montfort ??
Reiyukai ??
Saint Bani
Saman
Seimeikyo Europe
Siderella
Sister mouvement rasta
Star's edge international - Méthode Avatar
Sukyo Mahikari - Lumière de vérité
Tradition Famille Propriété
Trans-mutations
Venture
Vital Harmony SA



- Mouvements sectaires de 500 à 2.000 adeptes :

Alliance universelle ??
ANTHROPOS - Association pour la recherche sur le développement holistique de l'homme
Association Subud de France - Susila Dharma France
Association Sri Chinmoy de Paris
Culte Antoiniste
Domaine d'Ephèse ??
Eglise évangélique de Pentecôte de Besançon
Eglise universelle de Dieu
Eglises du Christ international en France
Fraternité blanche universelle
Fraternité Notre Dame
Invitation à la vie ??
L'oeil s'ouvre
La maison de Jean
La parole de foi - Evangélisation mondiale
Mouvement du Graal en France
Ontologie méthodique culture et tradition
Paris Dharma Sah - Lotus Sangha of European social buddhism
Société internationale de trilogie analytique -sarl-
Union des associations centres et groupes Sri Sathya Sai
Université spirituelle internationale des Brahma Kumaris
Vie chrétienne en France - Centre de vie chrétienne
Viswa Nirmala Dharma - Sahaja Yoga


- Mouvements sectaires de 2.000 à 10.000 adeptes :

Association Lucien J. Engelmajer
CEDIPAC SA (ex-GEPM)
Chevaliers du Lotus d'or
Communauté des petits frères et des petites soeurs du Sacré-coeur
Eglise de scientologie de Paris
Eglise néo-apostolique de France
Eglise universelle du royaume de Dieu
Energie humaine et universelle France - HUE France
Institut de science vedique maharishi Paris - C.P.M. - Club pour méditants ( " Méditation transcendentale " )
Mouvement Raëlien français
Shri Ram Chandra Mission France
Soka Gakkai internationale France

Enfin, le nombre des Témoins de Jéhovah peut être estimé à 130.000. "

- fin de citation

Note 4: Seul le Président de la fédération protestante a réellement élevé la voix: il n'a pas été mis au courant des tenants et aboutissants de l'affaire par les scientologues.


Voici les documents enregistrés sur le site web "www.religious.tolerance.net" (scientologue) le 29 aôut 2000, au sujet de cet appel aux armes

Marathon du Flambeau de la Liberté Religieuse

Des milliers de gens attendus à Paris
lors du Rallye multi-dénominationnel
contre l'Intolérance française



Aux amis de la Liberté de Religion!

En 1966, [sic, la date réelle est de 1996] un rapport parlementaire français publiait une liste de soi-disant "sectes dangereuses", plaçant 173 mouvements religieux sur une liste noire virtuelle. Elle inclut les Baptistes, les Mormons, les Témoins de Jéhovah, les Adventistes du 7e jour, et les scientologues. [voir liste du tableau au-dessus; les mouvements soulignés ne se disent même pas religieux, ceux suivis d'un "?" sont incertainement "religieux" - donc moins de la moitié se disent religieux, et les mormons, baptistes et adventistes ne sont pas du tout inclus dans la liste, ndt]

En juin dernier, l'Assemblée Nationale (la chambre inférieure du parlement français) [sic] votait à l'unanimité une loi répressive tendant à "dissoudre" les sectes "indésirables" estimées arbitraiement dangereuses par l'état. Elle est si extrémiste que des chefs religieux catholiques et protestants se sont élevés à son encontre. Le projet de loi passera plus tard devant le Sénat (Chambre supérieure) [sic] pour décider si elle doit être votée. [nota: mensonge à nouveau: le rapport ne dit absoulment pas que tous ces groupes seraient dangereux, ndt]

Le 20 septembre, le flambeau du marathon, coordonné par l'église de scientologie, démarrera de Bruxelles, Belgique. On l'allumera devant le Parlement de l'Europe.

Au cours des quatre semaines suivantes, une équipe d'ambassadeurs dévoués de différentes croyances, ambassadeurs de la Paix, amènera la torche et son message de vérité après des milliers [sic] de kilomètres en France. Ils rencontreront le gouvernement, la communauté, les droits de l'homme, les chefs religieux. Ils les mettront en garde contre les dangers de cette législation et les encourageront à aider à la mettre en échec.

Plus important, ils répandront la parole lors d'une marche-rallye multiconfessionnelle planifiée à Paris le lundi 23 octobre, afin de protester contre la promotion par le gouvernement français d'un "système de caste religieuse"'.

L'évènement multi-confessionnel est organisé par un comité de groupes religieux et de droits de l'homme, comprenant les Amis des Nations Unies, l'Institut de Religion et Politique Publique de Washington, la Fondation pour la Tolérance Religieuse, et la Coalition parisenne Contre la Nouvelle Inquisition. [tous ces groupes sont sans envergure, la plupart n'ont pas deux ans d'ancienneté et émanent de la scientologie elle-même, ndt]. La Coalition inclut nombre des religions minoritaires incluses dans la liste noire gouvernementale.

Des milliers de gens de foi et de conscience représentant une vaste gamme de dénominations religieuses, convergeront vers Paris le 23 octobre afin de faire savoir au gouvernement qu'ils ne toléreront plus aucune bigoterie religieuse.

Les foules se rassembleront sur le site du rallye à 14 heures le 23 octobre. Il y aura des speeches, des chansons pour la liberté et de la musique, puis la marche commencera.

Le lendemain se tiendra à Paris un Tribunal de Crimes de Haine Religieuse. Les victimes de discrimination religieuse et des experts religieux témoigneront devant un panel de chefs des droits de l'homme. L'audition fournira un forum pour les opprimés et l'on entendra les preuves à l'encontre des principaux responsables de ce climat de haine anti-religieuse française. [en résumé, le jugement est fini avant même que le "procès" n'ait lieu, ndt]

Tous les croyants français, européens et d'au-delà sont chaudement invités à venir et à s'élever contre l'intolérance religieuse en France!

[voir (lien vers le texte suivant) ci-dessous; il relate le premier "tribunal d'experts internationaux en droits de l'homme" tenu à Paris en mars, ndt]


NOUVELLES... NOUVELLES... NOUVELLES...

Un Enquète parisienne entend les Témoignages Emouvants sur des Violations des Droits de l'Homme par des Officiels du Gouvernement Français

[on a ici un choix étonnant de bouts d'articles collés afin de faire croire que les articles étaient favorables à la secte; un coup d'oeil sur les vrais textes démontre le contraire, ndt. cf. notamment: <http://www.antisectes.net/experts-presse.htm>]

"A la barre, des témoins parlent de "l'Inquisition", "d'ostracisme véritable", de "persécution". Les seuls absents sont les défenseurs. On lit leurs noms en grosses lettres sur des chaises. Il s'agit du Sénateur About, du Ministre Vivien, et du maire de Paris Jean Tibéri. -- France Soir"

"Un par un, les mouvements viennent se plaindre à la barre de "harcèlement sectaire", de "nouvelle Inquisition", certains d'entre eux portant des étoiles jaunes symbolisant la nouvelle discrimination" -- Le Monde"

"La pièce était "électrique", rapporte Libération. Pour la première fois dans un forum public, des experts internationaux en droits de l'homme et en droits religieux entendaient les témoignages dramatiques de citoyens français dont les vies avaient été ruinées en raison de leurs seules convictions religieuses."

L'audition publique organisée par l'église de scientologie attira plus de 300 personnes de 38 religions au Forum de Grenelle, le 3 mars 2000. 29 victimes de venant toutes les régions françaises ont témoigné d'abus dans leurs vies professionnelles et privées, à cause de leurs croyances religieuses.

Beaucoup d'autres étaient prètes à témoigner, mais le temps ne l'a pas permis. Elles ont demandé qu'on organise d'autres forums.

LES OFFICIELS EVIDEMMENT ABSENTS

Ouvertement absents furent ceux qui avaient été mandés pour répondre aux charges d'abus des droits de l'homme contre les 172 religions mises en liste noire dans un rapport parlementaire de 1996. Leurs noms: Alain Vivien, le sénateur Nicolas About, et le maire de Paris Jean Tibéri.

Vivien est le chef de la mission Internationale [sic!] du gouvernement français pour lutter contre les sectes (MILS), dont l'existence même contrevient à la définition française d'un état laïc. Le sénateur About est auteur d'une législation oppressive proposée pour permettre au gouvernement de dissoudre toute organisation avec laquelle il serait en désaccord. Et M. Tibéri? Il veut "des ghettos à l'envers"! - des "zônes d'exclusion" pour des membres de minorités religieuses.

Bien qu'invités, les architectes de l'intolérance ne se sont pas montrés. S'ils étaient venus, le panel d'experts les aurait questionnés pour déterminer si leurs actions tenaient face à la Constitution française et aux conventions internationales sur les droits de l'homme. Il est cependant clair qu'ils avaient reçu la semonce: la MILS a publié un communiqué de Presse. Il est saturé de l'arrogance ayant rendu la MILS notoire au sein de ses propres cohortes. [sic]

La MILS y clamait qu'un forum de libre échange de la part de ceux ayant souffert de discrimination religieuse "violait les principes constitutionnels". Beaucoup se sont demandés de quelle constitution parlait M. Vivien dans ce communiqué. La constitution française protège la liberté de parole et de religion.

On se souvient de la rhétorique élastique du gouvernement chinois expliquant que la liberté religieuse existe et se porte bien dans la République Populaire, tandis que les adeptes religieux sont incarcérés s'ils osent méditer.

Un Panel Distingué


Les auditions étaient présidées par M. Joel Labruyère; président de l'Omnium des Libertés, groupe traîtant des droits de l'homme et défendant les organisations en liste noire du rapport 1996 qui a conduit à la création de la MILS. [note du traducteur: Joel Labruyère est connu pour ses relations rosicruciennes sectaires. Il est l'auteur d'un pamphlet diffamatoire contre lequel les autorités ou les personnes concernées ne se sont pas donné la peine de porter plainte en diffamation]. M. Labruyère est rejoint par le révérend N.J. L'Heureux, directeur exécutif de la Queens Federation of Churches à New York et secrétaire du Comité de le liberté religieuse au Conseil National des Eglises, l'une des plus vastes coalitions religieuses des Etats-Unis, a rejoint M. Labruyère, ainsi que M. Irving Sarnoff , fondateur des Amis des Nations Unies [minuscule association non officielle, ndt] et l'un des leaders proéminents du changement social durant les mouvements des droits civils aux USA; le Dr Gabriele Yonan, universitaire religieux de l'université libre de Berlin; M. Daoud Rosser-Owen, président de l'association des musulmans anglais, le pasteur Robert Hostetter, chef protestant belge, et l'avocat français des droits de l'homme, M. Philippe Gast.[toutes ces associations sont insignifiantes, mis à part le Conseil National des Eglises, ndt]

Madame Leisa Goodman, directrice des droits de l'homme à l'église de scientologie internationale, a ouvert la conférence. "Ceux qui violent les droits de l'homme et les libertés constitutionnelles en France travaillent à marginaliser et détruire systématiquement les droits des groupes minoritaires religieux, les uns après les autres. En travaillant ensemble, nous mettrons un terme à l'effort totalitaire de destruction de la liberté de conscience, de religion et de démocratie en France, " dit-elle.

Citoyens de second ordre

L'un après l'autre, les membres des différents groupes vinrent témoigner de discriminations religieuses perpétrée par la MILS et par ceux de son courant politique.

On a entendu Nayah, célèbre chanteuse et membre du mouvement raélien. Ayant gagné [sic; elle avait seulement été admise à participer, ndt] la nomination prestigieuse pour le concours de chant Eurovision, on la harcela et on tenta de détruire sa carrière. L'artiste accomplie disait avoir été traitée "comme une citoyenne de second ordre, une criminelle. Il faut vraiment se mobiliser contre cette chasse au sorcières, typiquement française. " Une autre adepte du mouvement relatait, larmes aux yeux, comment on lui avait enlevé sa fille, parce qu'elle était raélienne.

Un représentant de la Famille, un mouvement évangélique chrétien [sic: il s'agit en fait de la célèbre secte anciennement prostituante 'Les Enfants de Dieu', ndt] a témoigné comment en 1993, les autorités gouvernementales, agissant sur des affirmations mensongères d'abus envers des enfants lancées par une association trompeusement dénommée Association de Défense de la Famille et de l'Individu - ADFI - ont effectué une descente chez les membres de la Famille et emmené les enfants. Plus de 200 policiers brandissant des haches et des armes automatiques ont pénétré aux domiciles des membres, et emmené en prison 50 adultes et 90 enfants. Les parents menottés étaient traînés dans les escaliers et dans les graviers de l'allée sous les yeux de leurs enfants. Une fille de 15 ans fut menottée durant 4 heures, vétue seulement de sous-vètements. Tandis qu'on interrogeait les parents, les jeunes furent expédiés dans un centre de détention semblable aux donjons, on les y nourrit peu et on les y examina sans pitié.

Une femme de 21 ans témoigna de façon émouvante des mensonges et de la discrimination subie parce qu'elle est membre de la Famille. Elle a accusé des groupes comme l'ADFI: on ressentait le support et les encouragements qu'ils reçoivent pour poursuivre leurs buts de persécution, de la part de politiciens comme M. Vivien.

Le tribunal d'Aix en Provence acquitta finalement la Famille en 1999 . Il n'y avait jamais eu de vrai motif d'inculpation. Les membres furent acquittés et les enfants rendus à leurs parents après six ans de séparation. On ne leur rendra jamais ces six années perdues.

Réactions de l'ADFI ? Ils dirent que le jugement était une catastrophe et firent appel! Le 24 février 200, la Cour d'appel d'Aix rejetait fort heureusement l'appel. Heureusement pour la France, le tribunal ne mit pas son accord sur ce mépris de la Constitution et des principes élémentaires de justice soutenus par l'ADFI et la MILS. [mensonge: la MILS ne fit aucune intervention dans ce procès - qui pouvait fort bien se comprendre du fait des antécédents de cette secte prostituant ses jeunes]


(suivent des extraits de la constitution française, que nous ne traduisons pas).

Extract from French Constitution
Following is an extract from the French Constitution of 1958:

"Preamble.
The French people solemnly proclaim their attachment to the Rights of Man and to the principles of national sovereignty as defined by the Declaration of 1789, reaffirmed and amplified by the Preamble to the Constitution of 1946.

"Article 1.
France shall be an indivisible, secular, democratic and social Republic. It shall ensure the equality of all citizens before the law, without distinction of origin, race or religion. It shall respect all beliefs."

LITANIE DE HAINE

D'autres témoignèrent de perte d'emploi, harcèlement par les impôts, perte de la garde de leur enfant, fermeture de comptes bacaires [omettant de dire qu'il sont souvent en rouge ou surendettés en raison de paiements énormes aux sectes, et qu'ils trichent avec les impôts dans bien des cas, ndt], mise sur liste noire et rupture de contrat, toujours en raison de leur adhésion à des religions minoritaires.

Voici la liste des inculpations retenues à l'encontre de Vivien, About et Tibéri, lancées aux trois chaises vides:

  • Incitation à la haine contre des membres de communautés religieuses, conduisant à des violences physiques et destruction de biens personnels
  • Prôner une législation d'exception contre des individus en raison de leur adhésion à un mouvement religieux
  • User d'une position gouvernementale pour imposer des lois sur les croyances, en violation de la constitution française et des règles internationales
  • Réinterpréter la Constitution et les traîtés internationaux sur les droits de l'homme afin d'exclure les minorités religieuses de leur protection
  • Engendrer des allégations fausses à propos de minorités spirituelles
  • Abuser d'une position officielle pour interpréter des décisions de jsutice en violation des principes des droits de l'homme
  • Abuser d'une position officielle pour répandre de fausses informations à propos de minorités spirituelles auprès de différents ministères sous prétexte de "coopération inter-ministérielle".
  • Emettre dans les médias des déclarations diffamatoires au sujet d'associations, avec pour effet une liste de traîtements discriminatoires.


En conclusion, M. Labruyère assurait aux personnes présentes que "Nous attirerons l'attention des autorités internationales sur les menaces à la liberté de conscience en France".

Tous les participants se mirent d'accord pour créer un Coalition contre la Nouvelle Inquisition afin de contrer directement la menace de la MILS. Ses délégués collecteront et documenteront de nouveaux témoignages d'abus en France, afin de les présenter à des offices internationaux, aux médias, et à d'autres, pour obtenir qu'il soit mis fin à la "Nouvelle Inquisition".



texte anglais originaux:


>>> August 13, 2000
>>> From: Joava M. Good, Executive Director
>>>
>>> Foundation for Religious Tolerance
>>>
>>> RE: "Call to Arms" from President Heber Jentzsch
>>>
>>> In our entire history, very few "Calls to Arms" have been issued. I
>>> am sending you one of these just issued by President Heber Jentzsch.
>>>
>>> The Church of Scientology, your Church, is leading the fight for
>>> religious liberty in Europe. You need to be there. Failing that, you
>>> need to sponsor someone who can go.
>>>
>>> To answer this Call to Arms:
>>>
>>> 1) Read this Call very carefully
>>>
>>> 2) Fax or email it to every Scientologist you know.
>>>
>>> 3) Call 323-xxx-xxxx for additional information or to make
>>> arrangements to answer The Call to Arms and join your fellow Freedom
>>> Fighters there.
>>>
>>> On October 23, we join the Ambassadors of Peace in Paris where we
>>> will show the French Government and the world what we think of the
>>> French restrictions on religious liberty.
>>>
>>> If you absolutely cannot go, you can sponsor someone. Call
>>> 323-xxx-xxxx, 818-xxx-xxxx, or fax at 323-xxx-xxxx or you can reach
>>> us via email at xxxxxxx@relaypoint.net. Check out our website for
>>> updated information now. www.religioustolerance.net
>>>
>>> Sincerely, Joava M. Good Executive Director
>>>
>>> A Call to Arms!
>>>
>>> European Religious Freedom Events 2000
>>>
>>> by
>>>
>>> Reverend Heber Jentzsch President Church of Scientology
>>>
>>> Fifty-five years ago American soldiers returned victorious from
>>> Europe, having driven the Germans from the occupied countries.
>>>
>>> The proud country of France had become a theater of war and had
>>> fallen in six weeks. The British had been forced to evacuate
>>> Dunkirk.
>>>
>>> The prospects for freedom in Europe were grim. But four years later
>>> American troops crossed the Channel. They drove inland from the
>>> beaches of Normandy and liberated France.
>>>
>>> Today France is under siege again. Not from armies, but from a
>>> cadre of SPs who are seeking to turn back the clock and once again
>>> snuff out the light of Freedom.
>>>
>>> This attack on religion is taking place in a country with 14,000
>>> psychiatrists and one of the highest rates of involuntary commitment
>>> in Europe. In Paris alone, psychiatrists commit more people to
>>> institutions involuntarily than in the entire United Kingdom.
>>> Consumption of psychotropics in France is highest in the world.
>>>
>>> Seeking to divert attention from the suicides, drugs and
>>> criminality they have created, the SPs have blacklisted 173
>>> religions-including Baptists (the religion of the U.S. President and
>>> Vice President), Mormons, Jehovah's Witnesses, Seventh-day
>>> Adventists and Scientologists.
>>>
>>> The next phase of their plan is to destroy those religions
>>> completely. On June 22, the French National Assembly passed a
>>> suppressive bill that seeks to "dissolve" undesirable "sects." Only
>>> 18 members of Parliament were present in the Assembly when this
>>> legislation was rushed through.
>>>
>>> The bill comes before the French Senate later this year. It is so
>>> extreme that French Catholic and Protestant leaders have condemned
>>> it.
>>>
>>> France is once again a battlefield!
>>>
>>> Therefore, we are calling all Scientologists to arms to turn back
>>> this tide of oppression and restore religious freedom to France.
>>>
>>> On September 20, the Torch of Freedom will be lit once again,
>>> outside the European Parliament in Brussels. The 2000 Torch of
>>> Freedom Marathon will then begin.
>>>
>>> A team of dedicated Scientologists, Ambassadors of Peace, will
>>> cross into France. They will carry the Torch and its message of
>>> truth over thousands of kilometers of French soil. Every day they
>>> will meet with government, community, human rights and religious
>>> leaders. They will alert them to the dangerous legislation brewing
>>> and urge their commitment to publicly condemn it in the name of a
>>> free France.
>>>
>>> On October 23, directly following the IAS event at Saint Hill,they
>>> will arrive in Paris. A huge March and Rally will take place.
>>> Thousands of Scientologists and others representing an impressive
>>> array of religious denominations will converge in the city in a
>>> demonstration of solidarity, announcing to the government that they
>>> will not tolerate a new inquisition.
>>>
>>> The next day a Religious Hate Crimes Tribunal will be held. Targets
>>> of religious discrimination will testify before a panel of expert
>>> scholars and religious leaders to expose the key perpetrators
>>> creating a climate of hate against religion in France.
>>>
>>> You have a responsibility to be there. Take a stand for religious
>>> freedom. Participate in the weekend of events, starting with the IAS
>>> event on Friday October 20, and ending with the Paris Religious
>>> Unity March and Rally on Monday October 23.
>>>
>>> Americans! We must again rekindle that flame of freedom in a nation
>>> that over two centuries ago helped forge our freedom.
>>>
>>> And when the roll call is heard in another time and place, you will
>>> be able to respond: "I was there! I answered the Call to Arms. And
>>> we changed the tide that day in the streets of Paris and helped
>>> restore freedom to the heart of France."



2000 Torch of Freedom Marathon
Thousands Expected in Paris
for October Multi-faith Rally
Against Intolerance in France



To the Friends of Religious Freedom!

In 1966, a French parliamentary report isolated a list of so-called "dangerous sects," placing 173 religious movements on a virtual blacklist. The list includes the Baptists, Mormons, Jehovah's Witnesses, Seventh-Day Adventists, and Scientologists.

Last June 22, the French National Assembly (the lower house of the French parliament) unanimously passed a repressive law that seeks to "dissolve" undesireable "sects" that they abritrarily deem as "dangeroius" to the state. It is so extreme that French Catholic and Protestant leaders have come out against it. The bill will come before the French Senate (the upper house) later this year to decide if they should vote it into law.

On September 20, the 2000 Torch of Freedom Marathon, coordinated by the Church of Scientology, will begin in Brussels, Belgium. On this day the Torch will be lit outside the European Parliament.

For the next four weeks, a team of dedicated volunteers of different faiths, as Ambassadors of Peace, will carry the Torch and their message of truth over thousands of kilometers within France. Every day they will meet with government, community, human rights, and religious leaders.They will warn them of the dangers of this legislation and encourage their commitment to help defeat it.

Most importantly, they will spread the word about a multi-faith March and Rally that will take place in Paris on Monday, October 23, to protest against the French government's promotion of a "religious caste system."

The multi-faith event is being organized by a committee of religious and human rights groups, including the Friends of the United Nations, the Institute of Religion and Public Policy in Washington, D.C., the Foundation for Religious Tolerance, and the Paris-based Coalition Against the New Inquisition. The Coalition includes many of the minority religions on the French government's blacklist.

Thousands of people of faith and conscience, representing a broad array of religious denominations, will converge on Paris on October 23 to let the government know that they will no longer tolerate religious bigotry.

The crowds will gather at the rally site at 2 pm on Monday, October 23. There will be speeches, freedom songs and music, and then the march will begin.

The following day, a Religious Hate Crimes Tribunal will be held in Paris. Victims of religious discrimination as well as religious experts will testify before a panel of human rights leaders. The hearing will provide a forum for the oppressed, and evidence will be heard against the key perpetrators responsible for creating this climate of hate against religion in France.

All people of faith in France, Europe, and beyond, are warmly invited to attend and take a stand against religious intolerance in France!

See related story: French Panel Hears Emotional Testimony

NEWS . . . NEWS . . .NEWS . . .


Paris Investigation Hears Emotional Testimony
Of Rights Violations By French Government Officials

"At the bar, witnesses speak of 'inquisition', of real 'ostracism', of 'persecution.' The only ones missing are the defendants. On empty chairs their names are shown in bold letters. They are Senator About, MP A. Vivien, and Paris Mayor Jean Tiberi." -- France Soir.

"One by one, the movements came to the bar to complain of 'sectarian harassment', of the 'new Inquisition,' some people bearing yellow stars symbolizing the discrimination." -- Le Monde.

The room was "electric," Liberation reported. For the first time in a public forum, international experts in human and religious rights were hearing dramatic testimonies from French citizens whose lives have been ruined solely because of their religious convictions.

The public hearing, organized by the Church of Scientology, attracted more than 300 people from 38 religious movements at the Forum of Grenelle on March 3, 2000. Twenty-nine victims, from all parts of France, testified about abuses suffered in their private and professional lives due to their religious beliefs.

Many more were prepared to testify, but time did not permit. They asked that more such forums be organized.

Officials Conspicuously Absent
Conspicuously absent were those summoned to respond to charges of human rights abuse against the 172 minority religions blacklisted by a 1996 parliamentary report. Their names: Alain Vivien, Senator Nicholas About, and Paris Mayor Jean Tiberi.

Vivien is head of the French government's International Mission to Fights Against Sects (MILS), the very existence of which contravenes the constitutional definition of France as a secular state. Sen. About is the author of oppressive, proposed legislation designed to enable the government to dissolve any organization with which it disagrees. And M. Tiberi? He wants "ghettos in reverse" -- so-called "exclusion zones" for members of minority religions.

Although they were invited, these architects of intolerance did not show. Had they done so, they would have been questioned by the expert panel to determine if their actions withstand scrutiny under the French constitution and international human rights conventions. Clearly, however, they had received the summons: MILS issued a press release. It was saturated with the arrogance for which MILS has become notorious even among its own cohorts.

A forum for free speech on behalf of those who have suffered religious discrimination "violates constitutional principles," claimed MILS. Many have wondered just what constitution Mr. Vivien referred to in the press release. The French constitution protects free speech and freedom of religion.

One is reminded of the Chinese government's elastic rhetoric explaining that religious freedom is alive and well in the People's Republic, while religious adherents are carted off to prison because they dare to meditate.

Distinguished Panel
The hearing was presided over by M. Joel Labruyere, President of the Omnium of Freedoms, a human rights group which defends organizations blacklisted by the 1996 report which led to the MILS.
M. Labruyere was joined by Reverend N.J. L'Heureux, Executive Director of the Queens Federation of Churches in New York and Secretary of the Committee on Religious Liberty of the National Council of Churches, one of the largest religious coalitions in the United States; M. Irving Sarnoff, Founder of Friends of the United Nations, and a prominent leader for social change during the civil rights movement in the U.S; Dr. Gabriele Yonan, a religious scholar at Berlin Free University; M. Daoud Rosser-Owen, President of the Association of British Muslims; Pastor Robert Hostetter, Protestant leader in Belgium; and French human rights lawyer, M. Philippe Gast.

Ms. Leisa Goodman, Human Rights Director of the Church of Scientology International, introduced the conference. "Those violating human rights and constitutional freedoms in France are working to marginalize and systematically destroy the rights of minority religious groups, one by one. By working together, we will end this totalitarian effort to end freedom of conscience, religion and democracy in France," she said.

'Second Class Citizens'
One after another, members of different groups came forward to testify about religious discrimination perpetrated by the MILS and those in its political circle.

Among them was Nayah, famous singer and member of the Raelian movement. After winning the prestigious French nomination for the Eurovision song contest, she was harassed and attempts made to destroy her career. The accomplished artist said she had been treated "as a second-class citizen, a criminal. It is necessary to mobilize against this witch-hunting which is typically French." Another member of the movement related, with tears in her eyes, how her daughter was taken from her, solely because of her adherence to the Raelians.

A representative for The Family, a Christian Evangelical movement, testified how in 1993, government authorities, acting on false allegations of child abuse made by the deceptively named Association for the Defense of the Family and the Individual (ADFI), raided the homes of Family members and took away their children. More than 200 officers brandishing axes and automatic weapons entered members' homes, taking 50 adults and 90 children into custody. Handcuffed parents were dragged down staircases and across a gravel driveway in full view of their children. A 15-year-old girl was handcuffed for four hours clad only in her underwear. While the parents were interrogated, the young people were taken to dungeon-like detention centers, given little food, and examined mercilessly.

One 21-year-old woman gave compelling testimony of the lies and discrimination she had endured growing up as a member of The Family. She blamed groups such as ADFI, and the support and encouragement they receive to pursue their agenda of persecution from politicians of M. Vivien's turn of mind.

In January 1999, the Justice Court of Aix-en-Provence finally exonerated The Family. There was never any substance to the charges. The members were acquitted, and the children reunited with their parents after nearly six years apart. Of course, those long years of separation can never be given back.

ADFI's reaction? They pronounced the court's ruing a "catastrophe" and appealed. On February 24, 2000, the Court of Aix-Provence threw the appeal out. Fortunately for France, the Court did not agree with the disregard for the Constitution and the basic principles of justice held by ADFI and MILS.

Extract from French Constitution
Following is an extract from the French Constitution of 1958:

"Preamble.
The French people solemnly proclaim their attachment to the Rights of Man and to the principles of national sovereignty as defined by the Declaration of 1789, reaffirmed and amplified by the Preamble to the Constitution of 1946.

"Article 1.
France shall be an indivisible, secular, democratic and social Republic. It shall ensure the equality of all citizens before the law, without distinction of origin, race or religion. It shall respect all beliefs."

(Emphasis added.)

Litany of Hatred
Others who testified spoke of loss of employment, tax harassment, loss of child custody, cancellation of bank accounts, blacklistings and contract breakages, all due to membership in minority religions.

Charges against Vivien, About and Tiberi for violations of human rights, directed against those three empty chairs, consisted of the following:

Inciting hatred against members of religious communities, leading to physical violence and destruction of personal properties
Advocating "exception" legislation against individuals on the basis of their membership in a religious movement
Using a government position to enforce a law on beliefs in violation of the French Constitution and international rules
Reinterpreting the Constitution and international treaties on human rights so as to exclude minority religions from their protection
Generating false allegations about spiritual minorities
Abusing an official position to interpret justice decisions in violation of the human rights principles
Abusing an official position to spread false information about spiritual minorities to different ministries under the guise of "inter-ministerial cooperation"
Spreading defamatory declarations about associations in the media, resulting in a list of discriminatory treatments.
In conclusion, M. Labruyere assured the attendees that, "We will draw the attention of international authorities to the threats to freedom of conscience in France."

All participants agreed to create a Coalition Against the New Inquisition to directly counter the threat of the MILS. Its delegates will collect and document new testimonies of abuses from throughout France for presentation to international human rights bodies, media and others concerned to bring an end to this "new inquisition."



Roger Gonnet, traducteur, critique et ancien haut-responsable de la secte scientologie en France

back

Retour index général

Retour index textes guerre scientologie contre France